Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 1 avril 2014

samedi 29 mars 2014

Normandelière et l'histoire finira mal

L'élection de Christophe Chabot à la mairie de Brétignolles sur Mer est bâtie sur un gros mensonge : la promesse d'un nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.

Cette histoire finira mal et nous serons là pour célébrer le final.

Le projet de port de plaisance est plié depuis longtemps et ce blog sera une source de données pour contrer systématiquement Christophe Chabot s'il cherche à relancer un nouveau projet de port sur le site de la Normandelière.
Cet article est le dernier de ce blog qui a couvert le dernier mandat de Christophe Chabot.
Le titre a été modifié, c'est désormais

Projet de Port Brétignolles - Histoire du fiasco d'un maire, Christophe Chabot (2008 - 2014)

A partir de ce jour, nous allons mettre en place une surveillance accrue du site de la Normandelière à Brétignolles sur Mer et un "marquage à la culotte" de Christophe Chabot et de tous ceux qui voudraient relancer le projet de Port Brétignolles.

Pour cela, nous vous invitons à nous suivre sur le nouveau blog, en cours de mise en place.

Le blog de surveillance du site de la Normandelière à Brétignolles sur Mer (Vendée)

Merci à tous.

jeudi 27 mars 2014

Normandelière et après la déception, l'indignation.


On ne refera pas le match et si on le refaisait, aujourd'hui, Christophe Chabot sortirait de nouveau vainqueur. Il y a trop d'intérêts personnels en jeu à Brétignolles sur Mer et beaucoup de personnes font confiance à Christophe Chabot pour défendre leurs intérêts.

Pas besoin de faire une analyse détaillée des résultats des élections pour noter :

¤ que ceux qui habitent à Brétignolles sur Mer, toute l'année, sont divisés et le resteront tant que Christophe Chabot sera maire.
A peu près 50% des résidents principaux ont voté pour le projet de développement durable proposé par Thierry Biron, ayant bien compris les enjeux pour les générations futures et, à peu près 50% ont voté Christophe Chabot, les yeux fermés, lui faisant confiance malgré ses promesses mensongères.

¤ que ceux qui résident à Brétignolles sur Mer , 1 à 2 mois de l'année, les résidents secondaires, ont voté, en majorité, pour Christophe Chabot.
Ce sont des résidents secondaires (pas tous) ayant décidé de voter à Brétignolles sur Mer qui ont fait élire Christophe Chabot. Pour ces résidents secondaires, l'avenir durable de la commune ne semble pas être une préoccupation majeure, c'est donc logiquement qu'ils ont voté pour un candidat leur proposant un projet de port de plaisance détruisant une partie de notre littoral.

Lire la suite dans Plus d'Infos

mardi 25 mars 2014

Normandelière et un mandat qui commence fort !










Ouest France du 25 mars 2014 - Brétignolles sur Mer
Christophe Chabot : "Cela commence à faire une belle histoire"
Thierry Biron fera entendre la voix des 42,5%

La campagne électorale "nauséabonde", c'est l'opposition. Une nouvelle fois c'est un discours de division. Le rassemblement de la population Brétignollaise, ce n'est pas pour demain.
"Je ne discuterai pas avec Thierry Biron. Il a eu un comportement que je juge irresponsable". L'art de retourner une situation, tout lui est permis, il a gagné les élections.
Le premier dossier, c'est le port de plaisance. Il veut, de nouveau, repartir à l'assaut des politiques, ceux qui ont l'habitude de dire "OUI" pour ne pas décevoir mais qui, finalement, n'ont pas d'impact sur l'issue d'un tel dossier.

Je prendrai une décision sur l'avenir de ce blog en fin de semaine.

Petit Supplément
Présentation du projet de loi sur la biodiversité le 26 mars 2014 - voir site ministère -
La création d'une Agence Française pour la Biodiversité ne va pas simplifier la vie à Christophe Chabot !

dimanche 23 mars 2014

Normandelière et une histoire inachevée


Ouest France du 23 mars 2014 : La réaction de Christophe Chabot.
"Le dossier de port est fin prêt. Nous avons réglé tous les problèmes juridiques, environnementaux, ..."

La liste "Réussir Brétignolles sur Mer" remporte les élections municipales à Brétignolles sur Mer avec 56,5% des voix
Les Brétignollais et les résidents secondaires qui ont choisi de voter à Brétignolles sur Mer font confiance à Christophe Chabot pour un troisième mandat.
Il faut respecter le vote des citoyens et nous le respectons.

Christophe Chabot poursuivra donc son projet de port de plaisance avec 56,5% de soutien (et non plus 85%).

Son projet de port de plaisance n'est pas plus réalisable ce soir qu'hier, un maire devant respecter les règles de droit sur sa commune.

La liste "Réunir Brétignolles. Pour un nouvel avenir" ne doit pas avoir de regret, elle a fait une campagne électorale remarquable.

Les commentaires sont de nouveau ouverts

vendredi 21 mars 2014

Normandelière et Thierry Biron, la force tranquille.











VIDEO de la prestation de Thierry Biron

Organisé en milieu de semaine, le dernier meeting électoral de Thierry Biron a, de nouveau, rassemblé beaucoup de monde (de 350 à 400 personnes).

Une fois de plus, Thierry Biron a convaincu et a démontré qu'il était prêt à assurer la fonction de maire et à assumer les responsabilités correspondantes. Sa communication est respectueuse, il connaît les dossiers, il propose une gouvernance nouvelle pour Brétignolles sur Mer et un programme d'actions au service des Brétignollais.

Sans agressivité mais pas sans reproches, il a répondu aux attaques des partisans de Christophe Chabot. Il a dit qu'il ne trouvait "pas bien" la distribution dans les boîtes à lettres, par les partisans de Christophe Chabot, d'un tract d'attaques personnelles, une opération qui déshonore ceux qui l'ont organisée (c'est moi qui rajoute ce petit complément).

Puis il est revenu sur la situation financière de la commune en apportant de nouvelles données et en précisant que, contrairement à ce que dit Christophe Chabot, la dette et les frais de la dette continuaient d'augmenter de façon inquiétante en 2014. Comparée à d'autres communes voisines, cette situation est préoccupante et nécessite des actions spécifiques.

Le principal changement proposé par Thierry Biron, c'est le mode de gouvernance de la commune, une petite révolution locale. Thierry Biron promet d'être à l'écoute de tous les Brétignollais et, pour mieux répondre aux besoins des résidents, promet de mettre en place des "comités de quartier".

Les colistiers ont ensuite présenté un programme détaillé d'actions faisant partie des engagements de Thierry Biron.

Actualité du jeudi 20 mars 2014 : Réunir Brétignolles s'interroge sur la profession de foi du maire sortant

Mon commentaire : J'étais convaincu mais je le suis encore plus aujourd'hui.
Voter pour le littoral et la paix à Brétignolles sur Mer, c'est voter pour la liste "Réunir Brétignolles. Pour un nouvel avenir"

Précision :
Pour respecter les règles en période électorale, il n'y aura plus d'article sur ce blog d'ici lundi.

A lire dans Plus d'Infos : 
Un petit retour sur les raisons de mon engagement depuis 6 ans

jeudi 20 mars 2014

Normandelière et l'agressivité de Christophe Chabot













Journal des Sables d'Olonne du 20 mars 2014 – Brétignolles sur MerLes urnes parleront dimanche.

Comme nous le disions dans l'article précédent, Christophe Chabot est sur la défensive et ne parle pas de son projet pour les Brétignollais (projet imaginaire) mais de ses opposants.
Chacun pourra juger, d'un côté, la déclaration responsable de Thierry Biron, sans animosité vis à vis de son concurrent, d'un autre côté, la déclaration hautaine et méprisante de Christophe Chabot qui ne peut pas s'empêcher de dénigrer les opposants.

"le brave Thierry" … "Nicolas Ducos, véritable patron de la liste" … Quel mépris pour l'opposition et sa tête de liste.

"le débat est clos" … Quelle attitude anti-démocratique. Christophe Chabot dit et il n'y a plus de débat ! On comprend pourquoi Bernard Deleau est intervenu en avril 2010 pour dénoncer le fonctionnement de la municipalité (voir article précédent)

Christian D'ornellas (voir la vidéo) a dû faire mouche lors de son intervention du 8 mars 2014, ça explique les attaques dont il fait l'objet de la part de Christophe Chabot.

A noter l'encart "La Vigie écrit aux Brétignollais" - voir la lettre aux Brétignollais.