Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 7 juin 2011

Normandelière et la DREAL contre attaque sur FR3 Pays de Loire

Le Journal Télévisé de France 3 (Midi Nantes du 7/6/2001 - 2ème partie , curseur 12) donne la parole à La Vigie , à la DREAL et au Conseil Régional , leur verdict est sans appel contre le projet de Port Brétignolles sur le site de la Normandelière , "site précieux qu'il faut protéger"
Le Journal Télévisé de France 3 ( 19-20 du 7/6/2011 , curseur 11) fait la Une sur le projet (Port de Brétignolles : Un port qui prend l'eau ?) et double l'information du midi , c'est une grande première qui confirme l'abandon du projet par les Pouvoirs Publics . C'est la mise à mort du projet avant même l'ouverture de l'enquête publique . La fin de la corrida Brétignollaise orchestrée par Cricri est proche mais il faut maintenir la pression jusqu'à la fin de l'enquête publique ! "La construction bétonnée c'est pratiquement terminé" dit , en conclusion , le représentant de la FFPP (Fédération Française des Ports de Plaisance) .
La DREAL dont les avis , signés par le Préfet de Région , ont été jugés "grotesques" par Christophe Chabot , assure que ce projet aura un "impact très fort sur l'environnement et que sur 2 ou 3 aspects il pose de gros problèmes"
Le maire de Brétignolles sur Mer , habituel roi de la communication , ne veut plus s'exprimer dans les médias . Il a sans doute peur du "shame on you" .

Christophe Chabot ment quand il dit "Notre projet se fait sous assistance à maîtrise d’ouvrage de l’Etat via la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM)" - la gazette des communes - .
Depuis mars 2010 , le Préfet de la Vendée lui a retiré toute aide des services de l'Etat (lettre du 19 mars 2010) . La DDTM n'a donc pas pu participer à "l'amélioration du dossier" soumis à l'enquête publique .
Enregistrer un commentaire