Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 7 février 2012

Normandelière et le communiqué de presse du préfet de Vendée

La manifestation du matin n'a pas "impressionné" le préfet de Vendée, il a diffusé ce communiqué de presse le samedi 4 février 2012 après midi.

Délibération du Conseil Municipal de Brétignolles sur Mer du 1er février 2012 (site internet de la mairie) .
Christophe Chabot rejette la faute sur la commission d'enquête qui n'a pas bien compris son projet et qui n'a pas bien fait son travail ! C'est la technique habituelle du maire pour se sortir d'une mauvaise passe, faire croire à la population crédule qu'il est victime d'une injustice ! Il avait procédé ainsi lors de son désistement de la procédure judiciaire qu'il avait engagée contre moi et qu'il avait perdue.

Préfecture de Vendée - Communiqué de presse du 7 février 2012 - Projet de Brétignolles sur Mer : Réaction du Préfet à la délibération du conseil municipal

Site de la Vigie - Actualités du 7 février 2012 : Le préfet de la Vendée communique.

Site Vendée Ecologie - Article du 7 février 2012 - Brétignolles : Halte aux manoeuvres politiciennes !

Une petite question à se poser : Pourquoi Ouest France n'a-t-il pas diffusé, en intégralité, le communiqué de presse du préfet de Vendée, c'est quand même une information objective utile à la population locale, compte tenu de la portée du projet de Port Brétignolles ? Y aurait-il des limites à l'indépendance de ce grand journal régional ? A-t-il tant besoin que ça de la pub Akena Verandas pour exister ? ....
A cet instant (8/02 - 9H30), ce communiqué de presse n'est toujours pas sur le site internet de la mairie. A cet instant (15H), il y est.

Tout est officiel désormais et parfaitement ciblé par le préfet de Vendée.
"... le préfet a appelé l'attention de monsieur le maire de Brétignolles sur Mer sur la nécessité, au cas où un nouveau projet serait élaboré par la commune, d'établir un diagnostic préalable, lucide et exhaustif, des contraintes de toute nature - touchant plus particulièrement à la sauvegarde de l'environnement- à prendre impérativement en considération ..."

Il faudrait donc un nouveau projet irréprochable sur l'aspect environnemental, respectant parfaitement les lois et règles territoriales communautaires pour qu'un nouveau dossier de port ait une chance d'être porté à l'enquête publique par le préfet de Vendée. Tout le monde sait, sauf Christophe Chabot, que ce n'est pas possible sur le site de la Normandelière à Brétignolles sur Mer.

Ce ne sont donc pas les modifications "substantielles" du projet proposées par Christophe Chabot, son conseil municipal et ses partisans qui peuvent relancer le dossier (prise en compte d'une réduction de coût, prise en compte d'une pré-réservation extraordinaire d'anneaux, un modèle paysager modifié avec un surplus de gravats compactés - c'est bon pour l'environnement ! - ...)
Et pour sourire un peu : le plus beau projet de port de plaisance HQE de l'atlantique soldé, ça ne fait pas très sérieux ! Peut-être sera-t-il bradé demain, comme si le coût était l'élément décisif du projet !

Combien de bureaux d'études ont été financés par la municipalité de Brétignolles sur Mer pour arriver à cette conclusion, je dirais même à cette évidence ?
De 2003 à 2008 : voir site internet de la Vigie
De 2008 à octobre 2010 : BRl ingénierie, AXP Urbicus, Arcadis sans oublier l'expert éclairé Jean Bougis !
Combien d'argent a été dépensé par les contribuables Brétignollais pour en arriver là : 3 500 000 Euros au moins.

Pour nous, le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière à Brétignolles sur Mer est définitivement mort , continuer c'est de l'entêtement, ça ne sert à rien, c'est plonger la commune dans de nouvelles discordes et ça va alourdir considérablement l'ardoise des contribuables Brétignollais.
Qui peut arrêter Christophe Chabot, maire de Brétignolles sur Mer, ou lui offrir une porte de sortie ?

Petits Suppléments :
Autres articles sur le communiqué de presse du Préfet de Vendée : CPNS , Oeil sur la Vendée ,

Site internet gouvernement (7 février 2012) - Stratégie nationale pour la biodiversité : Le programme d'actions en marche. Protection des dunes de Monts en Vendée : France Bleue Loire Océan du 8 février 2012.

Ouest France du 25 mars 2010 - Port Brétignolles : Le projet est bouclé.
"Le dossier est aujourd'hui bouclé et ne bougera plus. Les services de l'État vont l'étudier et dire oui ou non. Si c'est oui, l'enquête publique est espérée en été et le début du chantier pour le premier semestre 2010. Si c'est non, on arrête tout !" Paroles de Christophe Chabot.

Ouest France du 7 février 2012 - Des réactions suite à la manifestation pour le port (voir encadré)

Enregistrer un commentaire