Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

samedi 21 avril 2012

Normandelière et la banderole décapitée
















Dans la nuit du 19 au 20 avril 2012, la banderole des partisans de Christophe Chabot "Nous voulons notre port" a été décapitée, les lambeaux ont été retirés, par les services municipaux, ce matin vers 10 heures.
Il est probable que le Préfet de Vendée ne souhaitait pas que cette banderole anti-démocratique soit affichée sur les murs de la mairie le jour d'élections démocratiques (les élections présidentielles) et qu'il ait demandé à Christophe Chabot de la retirer avant le 21 avril 2012. Le maire ne l'a pas fait, s'opposant comme d'habitude à toutes décisions administratives ne lui convenant pas. Des citoyens Brétignollais n'acceptant probablement pas que la mairie soit devenue un repère de rebelles (les BVSP) l'ont fait.
On sait désormais que des citoyens Brétignollais sont prêts à s'opposer fermement à Christophe Chabot et à ses projets fous.

Connaissant son pouvoir d'influence sur ses partisans de BVSP, Christophe Chabot devrait afficher sur la façade de la mairie pour qui il va voter demain !
Pourquoi ne voit-on pas de drapeau de la République Française sur la façade de la mairie de Brétignolles sur Mer ?

L'gâtchénou réalise son deuxième film sur l'histoire pitoyable du port de plaisance, la gueneuille l'a énervé.
Enregistrer un commentaire