Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 25 mai 2012

Normandelière et le projet de loi de Bruno Retailleau

Le journal des Sables d'Olonne du 23 mai 2012 : Une proposition de loi vendéenne sur le préjudice écologique.


France 3 Pays de Loire du 23 mai 2012 - Erika : Bruno Retailleau annonce un projet de loi.
"Bruno Retailleau, le sénateur vendéen, président du Conseil Général de Vendée a choisi de déposer ce projet car pour lui "quand on cause un dommage à l'environnement, on doit le réparer. (...)"

Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de Vendée, soutien d'un projet de Port Brétignolles et ami politique du maire de la commune, propose, dans le cadre de la procédure Erika en cours, un article de loi applicable à toutes opérations destructrices d'environnement comme le serait la réalisation d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière si l'enquête publique n'avait pas donné un avis négatif et si le Préfet de Vendée n'avait pas refusé le projet.

On pourrait lire d'article de loi de la manière suivante :
"Toute réalisation de port de plaisance sur le site de la Normandelière qui causerait inévitablement dommage à l'environnement obligerait Christophe Chabot, le maire de la commune de Brétignolles sur Mer, à le réparer."

Il faut remercier Bruno Retailleau pour cette initiative, mais, pour être crédible, il faudrait qu'il soit cohérent dans ses prises de position et qu'il ne fasse pas simplement de la stratégie politique.

Petit Supplément :
Canard Enchaîné du 23 mai 2012 : Nature : 1, Bétonneurs : 0. Les maires "bâtisseurs" n'ont plus tous les droits.









Enregistrer un commentaire