Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

lundi 9 septembre 2013

Normandelière et le projet de PLU est celui d'un maire candidat











Site internet de la mairie de Brétignolles sur Mer : "L’entrée en période électorale et les règles inhérentes à celle-ci  imposent aux collectivités une communication neutre. Or une réunion publique sur la révision du PLU risquerait de porter atteinte à cette obligation . Pour cette raison,  et compte tenu de l’état d’avancement de l’élaboration du PLU à ce jour, la réunion publique relative au Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) et au zonage prévue initialement le 14 septembre sera reportée après les échéances municipales 2014"

Cette annulation de toute réunion publique sur le projet de PLU de la commune en période péélectorale est une forme d'aveu : Le projet de PLU de Brétignolles sur Mer, en cours d'élaboration, est celui d'un maire candidat et non celui d'une commune.

Lire la suite dans Plus d'Infos


Un projet de PLU porté par une municipalité est une oeuvre collective. Après une large concertation publique des habitants, une municipalité élabore un PLU (Plan Local d'Urbanisme) allant dans le sens de l'intérêt général et respectant les lois territoriales et environnementales en vigueur.
Dans ce cas, la concertation publique peut continuer au cours d'une campagne préélectorale, les présentations en réunion publique pouvant être "neutres" et débarrassées de toute propagande.

Mais à Brétignolles sur Mer c'est différent, le PLU en cours d'élaboration ne répond pas à l'intérêt général mais à des intérêts particuliers (il intègre le projet de port de plaisance) et ne respecte pas les lois en vigueur, en particulier la Loi Littorale (suppression d'une coupure d'urbanisation).
A propos de ce projet de PLU, Christophe Chabot et Jean Michon pourraient répéter ce qu'ils ont dit lors des dernières réunions publiques sur le projet de port de plaisance : S'il y a une autre équipe municipale en 2014, ce projet de PLU sera abandonné.

Cette annonce sur le site internet de Brétignolles sur Mer devrait avoir deux conséquences :
Le projet de SCoT du Pays de Saint Gilles Croix de Vie étant aussi celui d'un président candidat, il ne devrait y avoir aucune concertation publique sur ce projet pendant la campagne préélectorale.
Quant au projet de port de plaisance de Brétignolles sur Mer, il devrait tomber aux oubliettes.

Tout ça signifie aussi que les projets de SCoT du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, de PLU de Brétignolles sur Mer et de nouveau port de plaisance sur le site de la Normandelière sont des projets voués à l'échec mais qui coûtent chers aux contribuables locaux.



Enregistrer un commentaire