Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 20 septembre 2013

Normandelière et une promesse de Gascon

Nos politiques sont les rois de la promesse de Gascon. Et pourtant, il existe toujours des gens pour croire ce qu'ils disent.







Audio de la réunion publique du 17 juillet 2013 : Promesse d'un rendez-vous avec Nicolas Helary (suite à lettre de Christophe Chabot et réponse de Nicolas Helary)

Christophe Chabot fait une erreur : Vendée Ecologie n'est pas un parti politique mais une association créant le débat d'idées et force de propositions pour un développement durable de nos territoires. C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup !

Le débat public promis par Christophe Chabot n'aura pas lieu, ni en septembre, ni après.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Au cours de la réunion publique du 17 juillet 2013, Christophe Chabot avait promis un rendez-vous avec Nicolas Helary, "vraisemblablement en septembre" et avait fixé le cadre, "un débat public". Nous sommes le 20 septembre et aucun débat public n'est programmé à la date d'aujourd'hui et pour causes.
Nicolas Helary n'accepterait jamais les conditions d'un débat public imposées par Christophe Chabot où celui-ci, avec le soutien de ses partisans, chercherait, comme d'habitude, à humilier ses contradicteurs.
De plus, en période préélectorale, comme pour le projet de PLU - c'est la municipalité qui le dit - , il ne peut pas y avoir de débat public "neutre ou équilibré" sur le projet de port à Brétignolles.

Mais les yeux dans les yeux, avec quelques témoins, Christophe Chabot et Nicolas Helary peuvent se rencontrer et défendre leurs points de vue.
Ce ne serait pas le show médiatique envisagé par Cricri !
Peut-être que le maire candidat accepterait de signer un pacte d'écologie local !

Si l'on revient au sujet de la controverse entre Christophe Chabot et Nicolas Helary, la réponse est dans le blog. C'est incontestable, c'est plus de 5 300 000 euros qui ont été dépensés par la commune de Brétignolles sur Mer, à la date de mi 2013, pour des activités en liaison avec le projet de port de plaisance. Il n'y a même pas à débattre sur le sujet.

Petits Suppléments :
Eaux et Rivières du 19 septembre 2013 : Méthanisation et Algues vertes. L Foll trompe les Bretons.

Informations concernant le projet d'unité de méthanisation de l'Aiguillon sur Vie
Le CODERST se réunit mardi 24 prochain. Les échos ne sont pas bons... Le préfet aurait l'intention de valider le projet Chiron.
1- L'avis n'est pas encore posé. Nous verrons mardi soir ce qu'il a été décidé. Des voix contre le projet peuvent peut-être encore retourner les intentions du préfet...
2- L'arrêté sera proposé sans doute dans les jours qui suivent. Nous devrons donc aller porter les pétitions au plus vite la semaine prochaine.
Il faut accélérer les signatures de la pétition.
Pour signer la pétition aller sur le site du collectif Jaunay - Gué Gorand , il y a urgence

Le Monde Planète du 19 septembre 2013 : Le préjudice écologique dans le code civil : une "petite révolution juridique"

Sud Ouest du 21 septembre 2013 - Gironde : un maire avoue avoir détourné l'argent d'une association. Non ce n'est pas à Brétignolles !

Enregistrer un commentaire