Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

dimanche 8 septembre 2013

Normandelière et une victoire judiciaire et environnementale référence

Gandhi : "Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité"


Blog Surfrider du 5 septembre 2013 - Plage boisée du Betey : une victoire judiciaire et environnementale
"Le combat Plage boisée du Betey commencé en 2008 a pris fin en juillet 2013 avec l’annulation du plan local d’urbanisme qui menaçait la plage boisée du Betey.
La révision du PLU permettait de valider le  projet d’extension du port par la Mairie d’Andernos-Les-Bains ainsi que la prolongation de la jetée, la destruction d’une grande partie de la coupure d’urbanisation existant entre Arès et Andernos pour construire un golf, la disparition de 100 hectares dans une zone humide
C’est finalement devant les juges que ce combat s’est terminé en juillet 2013.  Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé la délibération du conseil municipal du 24 octobre 2011 qui approuvait le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la ville d’Andernos-les-Bains et confirmait alors l’extension du port
Les motifs évoqués par les juges sont ceux de non-respect de la législation (code de l’urbanisme, loi sur le littoral) mais aussi l’absence de concertation avec la population locale, et enfin la non prise en compte  des dangers et menaces environnementales"

Lire la suite dans Plus d'Infos


Article du 21 mars 2013 : L'extension du Port du Betey : Affaire en cours
Article du 28 juillet 2013 : STOP au gaspillage de l'argent public

Cette décision du tribunal administratif de Bordeaux ferait jurisprudence, le SCoT du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, Le PLU de Brétignolles sur Mer et, bien sûr, tout nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière seraient annulés par des décisions du tribunal administratif de Nantes si les collectivités locales délibéraient sur les projets en cours.
Nota important : il y avait aussi la destruction d'une coupure d'urbanisation dans la révision du PLU de Andernos

STOP au gaspillage de l'argent public au Pays de Saint Gilles Croix de Vie et à Brétignolles sur Mer.
Enregistrer un commentaire