Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

dimanche 13 octobre 2013

Normandelière et des ROM à la ferme ?








Il semblerait bien que des ROM ( Rebelles aux Ordres du Maire), des partisans de Christophe Chabot et de son projet de port de plaisance contre nature mais électoral, des soutiens d'un maire candidat aux prochaines élections municipales de 2014, vont "squatter" les locaux de la ferme de la Normandelière, ce bien, désormais public, acheté à prix fort par la municipalité de Brétignolles sur Mer et actuellement sous le coup de deux procédures administratives ( une intentée par la Vigie, l'autre par le Préfet de Vendée).

Ce bien public, à la charge des contribuables locaux, deviendrait-il le QG de campagne du maire ?
Cette occupation ne serait-elle pas, pour une grande partie de la population Brétignollaise, une nouvelle provocation de Christophe Chabot ?
Mais les ROM peuvent être rassurés, le maire de Brétignolles sur Mer ne parlera pas "d'occupation illicite" d'un bien public, "ne fermera la mairie jusqu'à ce que la situation soit régularisée" - Ouest France du 29 juillet 2013 -

Dans Plus d'Infos :
Un nouveau coup de gueule du gâtchénou que nous retrouvons avec plaisir.

Le gâtchénou réagit à l'article du 11 octobre 2013


Normandelière et Cricri a réveillé l'gâtchénou

Salut to l’minde, Vo m’avé r’connu
Oléma L’gâtchénou
Comment quo va à matin ?

I sé scandalisaïlle de totes tchées manigances
Allez y lé gâs d’ Beurtignôôlles  
Vo zavez ouvert vot ‘ pot’monaïlle, vo zavé bé vu 
O lété prévu, Pi olé pa fini,  por sur que non
O lé l’début des «  tu paies et tais toi, tu as voté »
Pan ! .…
A c’ture o lé gran’ temps d’écarallaïllé lé zeïlles
Vo voillez bé qu’le gâs d’LaChapelairmié,
En a rin a foute de Beurtignôôlles pi do port
Olé l’pognon qui l’intéresse pi cé tout
Lé combines, lé copains, lé zarrangements
I’en avons assez do margoulins
Qui s’cachant darrère do faosses convivialités
Par davant por mieu bézaïlle lé gâs par darrère
Pi faire tout boune aize leurs zaffaires.
I en avos marre de tote tchette  comédie.
Olé fini l’temps do seigneurs
Cricri l’a pu son cheval blanc, mé l’a son 4x4 blanc !
Por arpentaïlle sé terres, l’dimanche o matin
pi vouère en souriant à ses gens qui payant l’impôt.,
si tout est calme. Soyons en colère …
Il est fini le temps des cathédrales ….

Beurtignôôlles appartien aux gâs d’ Beurtignôôlles 
Pi cé tout, si vo zen avez marre : virez le !
Olé pa compliquaïlle,: votez pa por li la prochaine foué
Olé pa compliquaïlle , Olé comme tchu qu’i o comprin !
Défendons le Beurtignôôlles qui yaimons.
Apré i’ s’ra trop tard, le féra c’qu’le voudra : le pire.
Car li, le sé bé mète to l’minde dans sa poche
Y fo qui soillons pu mâlin qu’li, et que « Brochette » !
Pa dur !

Allez à bétou
Oléma L’gâtchénou
11/10/2013

Le billet de Yannick Jaulin sur les déchets et l'écoparticipation.... Que dire? Que la vie urbaine déresponsabilise, que la sous-traitance de la vie pratique donne forcément de la place à des intérêts économiques importants...  Je me dis qu'en Vendée si la résistance au mot écologique n'était pas aussi forte, il y aurait des centaines d'initiative de bon sens, juste pour se faire ensemble une vie moins dépendante de "gros machins" inmaîtrisables  ...














Petit Supplément 


Sud Ouest du 14 octobre 2013 - Autoroutes : l'A 65 n'en finit pas de perdre de l'argent.
Pour ceux qui soutiennent mordicus l'A831.
Qu'ils aillent aussi faire un tour sur l'autoroute entre Saintes et Rochefort et ils verront !

Enregistrer un commentaire