Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

dimanche 27 octobre 2013

Normandelière et le sondage qui tombe mal !












Source : un précieux commentaire de l'article du 25 octobre 2013, merci à l'anonyme de 13H52

« Christophe Chabot vient de réaffirmer haut et fort dans le JDS du 24 octobre que :
"Nous savons aujourd'hui qu'une majorité de Brétignollais est favorable au projet de port !"
çà tombe vraiment mal Chabot ! et je m'explique :
Le 20 décembre 2011, Ouest-France a pris la décision, d'ouvrir un blog sur son site intitulé :
"1 PORT A BRETIGNOLLES POUR OU CONTRE - DONNER VOTRE AVIS " 
Précisément hier,  j'ai consulté tous ces avis, qui s'étalent du 20.12.11 au 4.10.2013 et à les compter :
292 avis au total, dont 19 personnes qui ne prennent pas position.
Sur les 273 avis restants:
106 avis pour le port soit 38,83 % 
167 avis contre le port soit 61,17 %.
Ouest-France, à qui aucun lecteur n'en demandait autant et qui n'est pas chargé de refaire une enquête publique après une commission, n'avait sans doute pas prévu ce score et n'était sans doute guidé que par les 75 %, voire 95 % de "oui au port" clamés à l'époque par Chabot !»

Lire la suite  dans Plus d'Infos

C'est ce qui s'appelle une belle démonstration.
Contrairement à ce que dit Christophe Chabot dans les journaux, on sait qu'une majorité de Brétignollais est, aujourd'hui, contre tout nouveau projet de port de Brétignolles sur Mer mais nous n'avons pas de récent sondage pour le démontrer. C'est, pour nous, une évidence suite à l'enquête publique de mi 2011 où un grand nombre d'avis argumentés contre le projet de port de plaisance ont été déposés.
Aujourd'hui, ce qui compte, ce n'est plus l'avis des Brétignollais mais celui de la population du canton car Christophe Chabot a demandé que son nouveau rêve de port de plaisance soit placé sous la responsabilité de la communauté de communes du Pays de Saint Gilles Croix de  Vie. 
Ouest France qui n'est pas un journal totalement indépendant car vivant, en partie, de la publicité (Akena Verandas par exemple), que l'on ne peut donc suspecter d'être du côté des opposants, a réalisé un sondage sur le secteur de Saint Gilles Croix de Vie, le secteur qui serait concerné s'il y avait un nouveau projet de port. Après presque deux ans de sondage, les résultats sont sans équivoque et démontrent que le projet de port de plaisance de Christophe Chabot n'est pas plébiscité par la population locale, c'est le moins que l'on puisse dire, contrairement aux affirmations de Christophe Chabot qui, comme tout petit dictateur, aime le plébiscite. 
Les résultats de ce sondage sont une information essentielle pour les services de l'Etat, ils devraient les pousser à intervenir pour mettre fin à la situation de rébellion qui perdure à Brétignolles sur Mer


Enregistrer un commentaire