Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mercredi 2 octobre 2013

Normandelière et les promesses de printemps tombent à l'automne


Les promesses du maire de Brétignolles sur Mer se ramassent à la pelle en cette fin d'année, nous n'avons pas oublié ...
Il y avait la promesse de réunion publique avec Nicolas Helary qui n'aura pas lieu et nous avons expliqué pourquoi (article du 20 septembre 2013)
Il y avait la promesse d'une réunion publique sur le projet de PLU de Brétignolles, annulée par la municipalité, on se demande encore pourquoi ? Le PLU, en cours d'élaboration, serait-il un projet de candidat et non un projet d'intérêt général ? (article du 9 septembre 2013)








Il y a les promesses formulées dans le magazine d'informations "Paroles de Brétignolles N°17 de mars 2013", concernant le nouveau projet de port de plaisance, qui ne seront pas tenues et nous allons expliquer pourquoi.

Lire la suite dans Plus d'Infos


La feuille de route 2013 du groupe de travail (existe-t-il vraiment ?) constitué d'élus Brétignollais et d'élus communautaires ne sera pas respectée et pour causes.
Ce groupe de travail dont les membres sont financés par la collectivité est chargé d'une mission partisane puisque controversée et défendue par un maire candidat. Les résultats de cette mission, menée en soutien d'un candidat, ne peuvent donc pas être présentés, en réunions publiques, au cours de l'année 2013, ni au cours du premier trimestre 2014 (période préélectorale). Cette mission n'aboutira ni maintenant, … ni jamais.
Le Conseil Général de Vendée dont les membres sont élus et financés par la collectivité, dont le président s'est prononcé pour le projet de Port Brétignolles, ne peut présenter, en période préélectorale, une étude de besoins en anneaux sur le littoral vendéen, demandée par un maire candidat, qui serait controversée, orientée et fortement contestée compte tenu de la position partisane de Bruno Retailleau. Ce serait une action de soutien de Christophe Chabot en vue de sa réélection en 2014.

Le piège s'est donc refermée sur le nouveau projet de Christophe Chabot qui, au moins jusqu'en avril 2014 et peut-être définitivement si …, n'est plus présentable en réunions publiques (hors réunions électorales du candidat Chabot).
Si la municipalité a décidé, elle-même, d'annuler toute réunion publique sur le projet PLU, comment pourrait-elle organiser des réunions publiques concernant un nouveau projet de port de plaisance?

Donc mensonges, mensonges, mensonges, les toutous de Christophe Chabot peuvent rentrer dans leur niche bungalow et dormir jusqu'en avril 2014 au moins. Si, comme nous le souhaitons, Christophe Chabot est renvoyé à la Chapelle Hermier fin mars 2014, on pourra alors sceller définitivement les portes du bungalow.








Petit Supplément
Sur le site de la communauté de communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie : Rapport d'activités 2012.  

Enregistrer un commentaire