Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

dimanche 6 octobre 2013

Normandelière et on se croirait à Brétignolles sur Mer









Sud Ouest du 6 octobre 2013 - Urbanisme : Les dossiers noirs du bassin d'Arcachon.
À l’instar de la côte atlantique, le bassin d’Arcachon, site classé et fragile, subit l’expansion immobilière. Les tentations sont fortes
Le bassin d’Arcachon est-il un cas d’école ? Oui, il catalyse des enjeux rencontrés sur l’ensemble du littoral atlantique. Celui-ci subit une pression démographique importante. De quoi exciter les appétits des investisseurs, auxquels les élus peinent à résister. Pouvoirs publics et collectivités sont face à une équation périlleuse. Faire en sorte que l’aubaine économique ne se transforme pas en désastre environnemental.
Le maire d'Andernos-Les-Bains, Philippe Pérusat, nourrit de grands projets. Un peu trop grands, vu les contraintes environnementales en vigueur dans sa commune, et bien loin des impératifs imposés par la loi littoral, a estimé le tribunal administratif de Bordeaux. Le document d’urbanisme a donc été retoqué en bloc. Fait rarissime, le préfet de Gironde s’est joint à la procédure initiée par des associations, faute d’avoir pu raisonner l’élu
« Même les décisions de justice ressemblent parfois à des coups d’épée dans l’eau. Comme dans beaucoup de sites à forts enjeux, tous ces dossiers d’urbanisme sont de véritables poudrières », sourit Me Jean-Pierre Hounieu, l’un des avocats tombeurs du PLU d’Andernos

Ce texte de l'article de Sud Ouest colle parfaitement à la situation de Brétignolles sur Mer et aux appétits des investisseurs locaux auxquels Christophe Chabot ne résiste pas. Le tribunal administratif de Nantes va avoir du travail.

Lire la suite dans Plus d'Infos
Sud Ouest du 7 octobre 2013Risques de submersion : les maires du bassin d'Arcachon appellent un expert à la rescousse
"Le Syndicat intercommunal va recruter un spécialiste de la submersion marine afin d’épauler les services urbanisme des dix mairies pour l’étude des permis de construire"

Le Midi Libre du 4 octobre 2013 : Pyrénées-Orientales : plongez au cœur de la corruption à St-Cyprien
L'Indépendant du 5 octobre 2013 Affaire Bouille à Saint-Cyprien : 13 prévenus à la barre pour 7,5 millions d'euros d'oeuvres détournés
Christiane Patural, gérante d'une société immobilière, devra s'expliquer sur deux chèques de 20 000 et 30 000 €, qu'elle aurait remis à Jacques Bouille pour acheter des tableaux "dans le but d'obtenir la classification de terrains en zone constructible et leur inscription au POS"
Voilà comment ça pourrait finir à Brétignolles si Christophe Chabot et son équipe municipale continuent à développer des projets fous comme celui du port de plaisance et multiplient des projets immobiliers, sur le littoral, liés à des intérêts privés. Espérons simplement que la ligne rouge n'est pas franchie aujourd'hui.

Petit Supplément

La candidature de Yannick Moreau aux élections municipales de 2014, aux Sables d'Olonne, se prépare en coulisses.
Christophe Chabot aime les grands projets, il n'y en aura plus à Brétignolles, qu'il fasse comme son "ennemi préféré", qu'il prépare son transfert et qu'il se présente aux municipales de Saint Gilles Croix de Vie. Ce serait un grand soulagement pour de nombreux Brétignollais.

Enregistrer un commentaire