Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 25 octobre 2013

Normandelière et toute l'indignation de la population dans cette pétition


Provocation insoutenable et intolérable à Brétignolles-sur-Mer 85

"L'occupation illégale de BSVP (Brétignolles Veut Son Port) -association parasite de la municipalité- dans la ferme de La Normandelière, est un ENORME SCANDALE, une PROVOCATION INTOLERABLE et MALSAINE de la part de M. Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer.

L'arrogance du maire localement et par voie de presse (Ouest-France du 25 octobre 2013, et le Journal des Sables du 24 octobre 2013 - versions divergentes truffées de mensonges), est insoutenable suite au saccage qu'il a commandité, avec la destruction massive de haies bocagères et de mares, ainsi que le terrassement des terres de la ferme de La Normandelière pour matérialiser au sol à grande échelle l'emprise de son utopique X° projet de port. Ce projet obsessionnel a pourtant subi bien des revers jusqu'à présent, avec l'impossibilité confirmée par les services de l'Etat (entre autres) de faire aboutir un tel dossier, et les avis négatifs des sept enquêtes publiques.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Le "squat illégal" par BSVP (aux frais des contribuables puisque subventionnée par la municipalité) pour régner en maître sur ces espaces ("NATURA 2000", petits marais et zones humides) qui ont été en agriculture bio jusqu'en mai 2013, va devenir par la même occasion : bureau de vente de la mairie pour le futur port (dont à ce jour il n'y a pas le moindre dossier déposé auprès de qui que ce soit), mais aussi QG de campagne du futur candidat, Christophe Chabot, à sa propre succession. Or ce maire sans foi ni loi qui nargue l'Autorité Administrative, fait fi des interdictions qui lui incombent depuis le 1er septembre dernier dans le cadre de la communication en période pré-électorale (Art. L52-1 du Code Electoral).

Alors qu'un recours a été déposé par l'association La Vigie et le Préfet de Vendée pour l'annulation de l'achat (à grands frais par les contribuables, et dans des conditions à la marge) par la mairie de Brétignolles-sur-Mer de la ferme de La Normandelière,

Nous refusons cette intrusion pernicieuse dans ces lieux après que les anciens fermiers aient été poussés dehors.

Nous réclamons la protection de toute cette zone d'espaces naturels et de marais pour qu'une bonne fois pour toutes ce littoral se voit valorisé en restant "la mer à la campagne".

JOIGNEZ-VOUS A CETTE PETITION

POUR QUE CE SOIT DIT HAUT ET FORT !"

Signez cette pétition et faites la circuler, même si certains points peuvent être sujets à critiques (ce n'est pas un "squat illégal" puisque la municipalité a donné son accord - c'est ça qui est scandaleux -, ce n'est pas un site Natura 2000, ..)
Pour votre information : Je ne suis pas l'auteur de cette pétition
Je la mets en accès permanent sur le blog au niveau de la rubrique "Sites Sociaux"

Petits Suppléments :
Après l'inauguration du siège de la communauté de communes le 18 octobre 2013, Christophe Chabot, le maire candidat s'apprêterait à inaugurer le siège de BVSP, à la ferme de la Normandelière, le 9 novembre 2013.

Yannick Moreau ne se présentera pas aux Sables d'Olonne lors des prochaines élections municipales.

Site Le Marin du 24 octobre 2013 - Taxe foncière : les ports de plaisance se fâchent.

Sud Ouest du 25 octobre 2013 - La Rochelle : Les travaux d'extension du port de plaisance touchent à leur fin. Un projet qui a largement dépassé le coût objectif comme tous les grands projets d'aménagement, ça c'est pour Cricri le fanfaron.

Enregistrer un commentaire