Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

jeudi 14 novembre 2013

Normandelière et l'inauguration de la permanence de Christophe Chabot












Ouest France du 14 novembre 2013 : Brétignolles veut son port a inauguré ses nouveaux locaux.
Christophe Chabot dit : "Je viens inaugurer symboliquement ces locaux que vous avez si bien aménagés. Ils deviennent un lieu stratégique au coeur du projet du futur port et deviendront un lieu de réunion durant les travaux. Nous attendons beaucoup de ce lieu qui doit être un lieu de communication et un outil pédagogique pour permettre à votre association de prendre son envol en organisant des débats ouverts à tous car il y a besoin d'explications". C'est beau la communication ! L'article n'aurait-il pas été préparé par un ancien journaliste de Ouest France ?

Après avoir choisi son "Chaplais", Christophe Chabot a inauguré son église en présence de "nombreux fidèles" - voir la photo - et un "Révérend Père", le maire de Saint Révérend (!). Le nom du maire de Saint Révérend, Bernard Gulibaud, est tellement connu que la communauté de communes a modifié son nom sur son site internet (!). Mais pourquoi les personnalités de la communauté de communes invitées à l'inauguration de ce lieu "stratégique" n'étaient-elles pas là ?

Christophe Chabot dit être venu inaugurer les locaux de BVSP si bien aménagés. Les partisans de BVSP qui disent informer la population locale ne parlent même pas, à la date d'aujourd'hui, de cette manifestation sur leur blog, serait-elle honteuse ?
Mais, ça ne trompe personne, cette inauguration ressemble trop à celle d'une permanence de candidat aux prochaines élections municipales de 2014. Christophe Chabot est fin prêt pour faire campagne, il a son chargé en communication, son QG et son projet électoral, le tout financé par la collectivité !

Lire la suite dans Plus d'Infos : L'article du Journal des Sables d'Olonne


Le Journal des Sables d'Olonne du 14 novembre 2013 - Brétignolles sur Mer - Le temps venu de l'explication dans la sérénité : "Brétignolles veut son port siège à la Normandelière.











Jacques Brochet reconnaît que le projet de port est un projet électoral, il dit :"si l'équipe municipale n'est pas élue tout s'écroule". Le nouveau siège de BVSP, financé par les contribuables locaux, est donc bien le siège d'une équipe municipale qui défend un projet électoral. Inadmissible et condamnable.
"Le conseil municipal attend beaucoup de vous pour l'intérêt général" dit Christophe Chabot , le "chef de bande" !
Ils ont pris possession d'un local public, la ferme de la Normandelière comme des voleurs (aucun bail de location, aucune convention passée avec la mairie, rien n'a été rendu public), ils ont saccagé les terrains de la Normandelière comme des voyous, ils défendent l'indéfendable et ils voudraient que ce lieu soit celui "de la sérénité et de l'explication" ! Ce sont des rêveurs.

Enregistrer un commentaire