Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

lundi 18 novembre 2013

Normandelière et une candidature politique










Ouest France du 18 novembre 2013 : Bernard Deleau, premier candidat à se déclarer.
Dans l'article du 17 novembre 2013 nous avons dit et démontré pourquoi la candidature du Bernard Deleau ne nous paraissait pas crédible, dans le journal d'aujourd'hui nous apprenons que c'est la candidature d'un politique.
Bernard Deleau est un candidat divers droite qui a déjà une longue carrière politique derrière lui, c'est dit dans l'article de Ouest France.
Bernard Deleau, partisan de la droite forte à l'UMP, a tout à fait le droit de présenter une liste politique et on comprend que certains Brétignollais puissent lui faire confiance et y participer.
Pour que cette liste soit crédible, il faudrait simplement qu'elle soit soutenue par les personnalités UMP de la Vendée (Bruno Retailleau, Yannick Moreau, Marietta Trichet ..). Entre Christophe Chabot et Bernard Deleau que pensez-vous qu'ils choisiront ?

Lire la suite dans Plus d'Infos

Petits Suppléments

A Saint Gilles Croix de Vie, on retire les délégations aux conseillers municipaux dissidents , à Brétignolles sur Mer, Bernard Deleau ne participe plus à d'actions municipales, depuis 2010, mais est toujours "membre des commissions travaux, port de plaisance, urbanisme, finances et de la commission d'appel d'offres", ça montre la crédibilité des groupes de travail municipaux. La démocratie à la Cricri : c'est lui seul qui décide, les commissions existent parce que c'est la règle mais elles ne font qu'enregistrer les volontés du chef.
Avez vous entendu des élus participant à la commission du port de plaisance s'exprimer publiquement sur le projet, sans la présence de Cricri ?.
Avez vous été invité par ces élus pour exprimer votre avis sur le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière, sans la présence de Crici ?
Et là on ne parle pas des guignols de BVSP, avec l'homme à la brouette à leur tête, mais des élus qui doivent être à l'écoute de tous.
Il a fallu une enquête publique pour que certains élus prennent conscience de la force des arguments des opposants au projet, c'est la preuve d'un manque d'écoute. Si Christophe Chabot n'avait pas prévu de tels résultats à l'enquête publique de 2011, c'est qu'il est vraiment déconnecté d'une grande partie de la population, celle qui n'a pas de liens d'intérêts avec lui.

Blog Brétignolles 2014 du 18 novembre 2013 : Appartements du centre ville, les soldes battent leur plein

Ouest France du 18 novembre 2013 : Weldom ne pourra pas s'installer à l'Île au jeux.












"Oui j'ai interdit au CPNS d'installer son stand, s'exclame le maire Jacques Fraysse. Ils sont irresponsables. Ils viennent de faire perdre 40 emplois à la commune, 1 million d'euros à la ville, et des millions d'euros de travaux pour les entreprises locales .."

Voilà le discours des maires du littoral quand les associations de l'environnement, qui défendent le territoire, gagnent leurs recours.
Voilà ce que dira Christophe Chabot quand la Vigie gagnera ses recours au tribunal administratif.

Pensez à signer la PETITION : Si elle obtient au moins 500 signatures, elle aura du poids localement.

Enregistrer un commentaire