Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 13 décembre 2013

Normandelière et la fonction des commissaires enquêteurs

Site Localtis.Info du 12 décembre 2013 - Enquête publique : un guide éclaire la fonction du commissaire-enquêteur
"La Compagnie nationale des commissaires-enquêteurs (CNCE) a présenté le 9 décembre un guide qui éclaire le rôle et donne des repères à cette fonction remplie par des citoyens volontaires, dont la discrétion n'a d'égal que leur intérêt pour la chose publique.
Le nouveau guide du commissaire-enquêteur intéressera également les élus et collectivités, qui sont, avec l'Etat, les principales autorités organisatrices d'enquêtes publiques, sans savoir forcément que ces contributeurs occasionnels du service public sont plus de 6.000 en France et qu'à défaut d'être des experts, ils savent apprécier, clarifier tous les enjeux du projet mis à l'enquête, qu'ils soient techniques, socio-économiques, politiques ou environnementaux"










On peut profiter de cet article pour rendre hommage aux commissaires-enquêteurs qui ont mené, dans des conditions difficiles, les enquêtes publiques sur le projet de Port Brétignolles en 2011.
Si nous revenons souvent sur des évènements antérieurs c'est parce qu'il y a de nouveaux arrivants à Brétignolles sur Mer, qui n'ont pas notre vécu et qui pourraient être séduits par la communication mensongère de Christophe Chabot. Avant les élections municipales de 2014, il faut qu'ils soient informés des évènements du passé et des méthodes du maire de Brétignolles sur Mer.

Lire la suite dans Plus d'Infos


Article du 20  décembre 2011 : Il n'y a que Christophe Chabot et sa bande de partisans inconditionnels qui ont insulté les commissaires-enquêteurs de la sorte, simplement parce que les avis argumentés de la commission d'enquête ne leur convenaient pas !
Article du 31 juillet 2013 : Il n'y a que Bruno Retailleau, président du Conseil Général de Vendée qui peut s'exprimer ainsi, simplement pour soutenir un entrepreneur ami créateur d'emplois en Vendée !

On sait qu'il n'y aura pas de nouvelle enquête publique sur un nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière car pas d'intérêt public majeur.
On sait aussi que Christophe Chabot a une autre idée de la fonction de commissaire-enquêteur. Pour lui, ce n'est qu'une fonction d'enregistrement de projets d'aménagement proposés par les élus.

Petit Supplément pour le plaisir.
Une pêche qui me fait rêver et respectueuses de la mer.

Enregistrer un commentaire