Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 3 décembre 2013

Normandelière et le Pays de Saint Gilles continue de polluer ses plages











Ouest France du 3 décembre 2013 : Interdiction de la pêche à pied durant les dragages des ports.

Le port de plaisance de Saint Gilles Croix de Vie s'est agrandi et continuera de s'agrandir dans les années à venir. C'est à Saint Gilles Croix de Vie qu'est le potentiel pour créer des emplacements permettant de répondre aux besoins des plaisanciers du canton. Les contraintes sur le site de la Normandelière seront toujours un obstacle insurmontable pour un projet de port de plaisance, n'en déplaise à la bande à Chabot.

Pour que les ports de pêche et de plaisance de Saint Gilles Croix de Vie soient opérationnels, il faut de plus en plus les draguer et de plus en plus souvent. Les opérations de dragage reprennent donc à Saint Gilles Croix de Vie, jusqu'au 15 avril 2014, avec toujours des rejets en mer et avec toujours les mêmes conséquences : interdiction de la pêche à pied sur la Grande Plage, interdiction de faire des sports nautiques au voisinage de la canalisation et de la zone de rejet.
Pour des raisons d'économie, le Pays de Saint Gilles Croix de Vie a choisi de polluer ses plages. Des associations s'élèvent contre le rejet en mer des boues de dragage, demandent de les arrêter et de mettre en place des solutions alternatives à terre. Pourquoi le Pays de Saint Gilles Croix de Vie ne le fait-il pas ? Des Gillocruciens ont manifesté en 2011, rien n'y fait.

Imaginez les conséquences d'un rejet en mer, au large de la Normandelière, de boues de dragage d'un port de plaisance ! C'est aussi pourquoi nous avons dit NON au projet de Christophe Chabot et on nous a entendus.

Lire la suite dans Plus d'Infos : des réflexions sur le dragage , incidences Natura 2000 

Puisque un débat sur le dragage est initié dans les commentaires de ce blog, il nous semble bon d'apporter quelques éléments de réflexions.
Lors de l'enquête publique de 2011, nous avions noté la faiblesse du dossier BRL concernant les opérations de dragage du projet de Port Brétignolles en phase d'exploitation, faiblesse mise en évidence par les observations de l'Autorité Environnementale (pages 7 et 8)
Avis de la commission d'enquête(page 247) sur les nuisances, pollution, déchets liés à l'exploitation du port :
"Les éventuelles répercussions sur la santé, sur le long terme, peuvent pousser à s’interroger sur l’innocuité de ces nuisances. Les activités de loisirs, baignade, activités nautiques, promenades le long du littoral, seront également impactées. Les risques de pollution du bassin portuaire semblent bien réels, avec leur impact indirect sur les eaux de baignade et les plages à proximité. Le risque zéro n’existe pas même si un maximum de précautions semble vouloir être prises par le Maître d’ouvrage. 
Des mesures conservatoires semblent avoir été prévues dans le projet pour circonscrire les pollutions de tous ordres pendant l’exploitation du port, s’il se réalisait. Mais, il apparaît que ces pollutions seront plus difficiles à maîtriser s’agissant d’eau qui ne serait renouvelée que par le marnage et, par ailleurs, s’agissant d’un accès au port beaucoup plus restreint. Comment, alors, les habitants de la commune et les touristes réagiront-ils quand ils découvriront, trop tard, que la pollution de leur port n’est plus maîtrisable ?" Pas très rassurant tout ça !

On a bien compris que Chabot et sa bande, pour tenter de sauver un nouveau projet indéfendable, pour faire semblant de répondre aux recommandations des commissaires enquêteurs, tentent de faire passer le message suivant :
- on évacuera en mer les produits de dragage du chenal qui ne sont pas pollués.
- on traitera à terre les produits de dragage du bassin portuaire qui seront pollués.
Comme si le chenal et le bassin portuaire ne communiquaient pas !

Incidences Natura 2000
Sur le site de la Préfecture de Vendée est en cours d'actualisation la liste d'activités nécessitant des évaluations d'incidence Natura 2000 lorsque des programmes, projets, manifestations, interventions, .. concernent des secteurs Natura 2000.
A Noter :
Le Secteur marin de l'Ile d'Yeu jusqu'au continent est site Natura 2000 ZPS (Zone de Protection Spéciale) Oiseaux.
La délimitation de la Zone est précise. La plage de Saint Gilles Croix de Vie est hors ZPS pour, semble-t-il, permettre des opérations de rejets en mer sans études d'incidences sur le milieu marin !
L'anse du Repos est site Natura 2000 ZPS.
Les nouvelles activités donnant lieu à des études d'incidences Natura 2000 (Travaux d’aménagement portuaires et autres ouvrages réalisés en contact avec le milieu marin et ayant une incidence directe sur le milieu, rejets en mer, ...)


Petits suppléments

Brétignolles 2014 : 2014 et le concert de Johnny Halliday. - voir article du 27 juillet 2012 -

Assises Nationales des Risques Naturels 2013 : les 2 et 3 décembre 2013 à Bordeaux

Il y a quelque chose qui cloche dans ce canton, un coup de balai s'impose en 2014.

Ouest France du 3 décembre 2013 - La Tranche sur Mer. Le projet d'un observatoire du littoral sud Vendée est lancé.
Pourquoi ne pas lancer un observatoire du littoral vendéen en prenant comme modèle ce qui existe en Aquitaine ?

Enregistrer un commentaire