Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 14 janvier 2014

Normandelière et la grande offensive tant attendue est proche










Blog Brétignolles 2014 - le 13 janvier 2014 - 2014 et le premier voeu pour Brétignolles : une bonne santé (financière).

L'opposition unie fait monter la pression et lance les premières banderilles avant la grande offensive des prochains jours, tant attendue par une grande partie de la population Brétignollaise.
Le premier angle d'attaque est imparable parce que incontestable, c'est la santé financière de la commune qui est au plus mal, du jamais vu à Brétignolles sur Mer. Au cours du dernier mandat du maire, nous avons suivi cette lente dégradation des finances locales et lancé plusieurs alertes.
Nous pouvons reprendre les conclusions d'un Brétignollais, citées dans l'article du blog "Brétignolles 2014"
"Les carences s’accompagnent d’une dérive inquiétante des finances : des millions d’euros ont été dépensés en études sans le moindre résultat ; des terres agricoles ont été acquises hors de prix ; la fiscalité communale s’alourdit ; l’endettement par habitant dépasse les 3 300  euros (un record en Vendée et même au niveau national !)"

Lire la suite dans Plus d'Infos : BVSP nous accuse (voir petite colère en fin d'article)

La liste de l'opposition unie sera, pour moi, la seule liste crédible pour les Brétignollais, regroupant des gestionnaires, des personnes proposant un avenir durable pour Brétignolles, sans projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière, des personnes ayant largement contribué à la grande victoire de décembre 2011. Cette liste de l'opposition unie aura à sa tête une personne locale incontestable et incontestée. Elle proposera aussi un autre mode de gouvernance pour la commune, une petite révolution locale par rapport à la gestion actuelle de Christophe Chabot, une gestion autoritaire et sans partage.

Bernard Deleau n'est pas l'homme de la situation et j'ai dit pourquoi dans un article de ce blog.
En avril 2010, il critiquait la manière dont le projet de port de plaisance était géré par Christophe Chabot (et Jean Michon) et son avis sur le projet était très ambigu.
Depuis, à ma connaissance, il ne s'est jamais exprimé publiquement, sans contestation possible, contre tout projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.

Petits Suppléments

Prochain conseil municipal à Brétignolles sur Mer : le 23 janvier 2014 à 19H (ordre du jour)

Sud Ouest du 13 janvier 2014 : A Soulac, l'érosion continue d'inquiéter.

Sud Ouest du 13 janvier 2014 - Côte basque : la vidéo du bilan des dégâts causés par la houle dévastatrice.

France Antilles du 14 janvier 2014 - Grand Rivière : Le port de pêche de nouveau ensablé.
Lire article du 19 avril 2011 : Les avatars des nouveaux ports de plaisance.
Les bureaux d'études n'avaient pas prévu ça : un ensablement important provoqué par les ouvrages du port et perturbant la navigation. Le phénomène est récurrent. Ce serait la même chose s'il y avait un port sur le site de la Normandelière.

Observatoire des subventions du 14 janvier 2014 : Magouilles au conseil municipal de Capbreton. A Brétignolles aujourd'hui, il n'y a pas d'élu d'opposition, donc pas de demande de retrait de délibération concernant des opérations immobilières douteuses, et pourtant .... ça va changer après les élections municipales de 2014.

Petite colère suite à un commentaire de BVSP sur leur blog.
C'est facile d'accuser ce blog, c'est facile d'accuser les opposants pour toutes les dégradations réalisées sur la commune de Brétignolles sur Mer mais il faut le prouver sinon c'est de la diffamation.
Destruction des haies bocagères et d'une partie de zone humide : qui est responsable ?
Caillassage des vitres de la ferme de la Normandelière : résultat de l'enquête ?
Tags sur les murs de la commune : résultat de l'enquête ?
Et maintenant rayures sur les voitures des "oui au port" pendant la cérémonie des voeux : que fait la police municipale ?
Nous avons condamné toutes les actions de dégradation sur la commune.
Nous n'avons pas entendu les responsables de la destruction des haies bocagères et d'une partie de la zone humide faire leur mea culpa. Pourtant nous connaissons les responsables de cette opération, ils sont condamnables pour ça.

Enregistrer un commentaire