Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mercredi 8 janvier 2014

Normandelière et l'équipe de tous les dangers pour les Brétignollais

















Ouest France du 9 janvier 2014 - Brétignolles sur Mer : Christophe Chabot repart pour un troisième mandat.
"C'est Christophe Chabot qui a été désigné pour être le capitaine de cette équipe dont l'objectif est de mener Brétignolles à bon port". Un premier article dans Ouest France et une première provocation de la nouvelle équipe à Chabot, c'est sans doute pour exciter un peu plus la population locale !

Journal des Sables du 9 janvier 2014 - Brétignolles sur Mer : Christophe Chabot présente sa liste.
"l'équipe a désigné Christophe Chabot pour la mener à bon port". Les choses sont claires et répétées, c'est une bande de "hors la loi" qui se présente aux élections municipales de 2014.

Site internet Ouest France du 8 janvier 2014 - Brétignolles sur Mer : Municipales. le maire Christophe Chabot se représente

Les 6 dernières années de la gestion municipale de Christophe Chabot sont largement détaillées, disséquées dans les différents articles de ce blog créé en févier 2008. Il y aurait beaucoup à dire !

Lire la suite dans Plus d'Infos


Ce qui restera, c'est le bilan financier catastrophique. L'endettement de la commune est proche de 16 000 000 d'euros fin 2013 avec une capacité d'autofinancement inférieure à 2 000 000 d'euros. Si la commune consacrait la totalité de sa capacité d'autofinancement au remboursement de la dette, il lui faudrait plus de 8 ans pour l'effacer, c'est un niveau d'alerte pour une commune. C'est la plus mauvaise performance des communes du littoral vendéen. En période de crise économique et financière, ce n'est vraiment pas très rassurant.
De l'argent public a été gaspillé (communication, études de projet de port, achat de la ferme de la Normandelière, ...) ou utilisé pour combler les déficits d'opérations privées (commerces, appartements, ....)

Ce qui divise la population locale aujourd'hui, c'est une promesse électorale qui alourdirait la dette : un nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.

Les personnes de cette liste n'ont pas pour objectif de "Réussir Brétignolles", l'environnement ils s'en foutent, ce qu'elles veulent c'est "Réussir à Brétignolles" comme leur "chef de bande". Avec Christophe Chabot à leur tête, tout est possible même le pire.
Les journalistes de Ouest France n'ont pas oublié le "à" intermédiaire , source de beaucoup de sous-entendus.







Petit Supplément
Dossier de photos du littoral Brétignollais - le 7 janvier 2014 - après les tempêtes.

Enregistrer un commentaire