Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

samedi 18 janvier 2014

Normandelière et un magnifique engagement




Lire la suite dans Plus d'Infos

Sud Ouest du 19 janvier 2014 - Lacanau : après les intempéries, ils ne reconnaissent plus leur plage.

Ouest France du 19 janvier 2014 - Saint Hilaire de Riez - Habitat. Le Plan local d'urbanisme entériné.
A Saint Hilaire de Riez, on concrétise le PLU, à Brétignolles sur Mer on l'enterre !

Ouest France du 17 janvier 2014 - Equipement. La maison de retraite vient d'être inaugurée.
"Cet établissement pour personnes âgées, géré par la société privée Steva"
Des élus - ils sont sur la photo - confient des services d'intérêt général à des sociétés privées, des collectivités abandonnent des maisons de retraite à des opérateurs privés, c'est la sélection par l'argent assurée. Qui seront les sauveurs quand les opérateurs privés feront de mauvaises affaires et jetteront l'éponge ? Les collectivités.
En ce moment de nombreuses résidences de service destinées à des seniors sont en difficulté financière, les charges étant trop élevées.

Christophe Chabot est sur la photo, serait-il partie prenante, à titre personnel, de cette opération privée ? La communauté de communes aurait-elle participé à cette opération ?

Il y aurait des projets, sans utilité publique, qui seraient financés et gérés par la collectivité (ex. le projet de port de plaisance de Brétignolles). Il y aurait des projets d'intérêt général financés et gérés par des opérateurs privés (ex. maison de retraite). Il y aurait même des projets, sans intérêt général, financés par la collectivité et destinés à des privés (Maison du Terroir, restaurant gastronomique, appartements, ...) .... Ne faudrait-il pas mettre de l'ordre dans les investissements publics afin qu'ils soient orientés vers "l'intérêt général" ?

Ce sont quelques éléments portés à la réflexion de chacun : certains élus n'auraient-ils pas oublié leur mission au service du plus grand nombre ?

Enregistrer un commentaire