Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 10 janvier 2014

Normandelière et une collectivité finance une plaquette de campagne d'un maire candidat


Un article au nom de la transparence d'un maire candidat qui ne doit rien cacher à la population locale.

Rappel de l'historique
Les règles en période préélectorale – article du 1er septembre 2013.

Début septembre 2013, Christophe Chabot reporte une réunion publique sur le PLU de la commune pour respecter les règles préélectorales – dit-il - (article du 9 septembre 2013). Aucune autre commune n'a stoppé un PLU en cours d'élaboration pour ces raisons là. L'élaboration d'un PLU est une opération d'intérêt général pas une opération partisane. La raison de ce report : il semblerait que la DDTM de Vendée ait validé la coupure d'urbanisation entre Brétignolles sur Mer et Brem sur Mer. Ce serait la remise en cause des projets de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de PLU de Brétignolles sur Mer et l'impossibilité de tout nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière. On comprend pourquoi le maire de Brétignolles sur Mer cache ces informations sensibles à la population locale avant les élections municipales de 2014.

Conseil municipal du 23 octobre 2013 délibération N° 2013-304 – voir article du 12 novembre 2013 – A la demande de Christophe Chabot, le conseil municipal valide une mise à disposition de Antoine Chaplais pour réaliser une mission de communication relative au dossier de port de plaisance et inscrit la dépense au budget annexe 2013 du port de plaisance (budget annexe dont les seules recettes actuelles proviennent du budget principal de la commune). Un lien peut être établi entre la délibération N°2013-304 et la délibération N°2013- 273 qui fait l'objet d'une demande de clarification de la Vigie.

Début décembre 2013, pendant le Salon Nautique de Paris et, peut-être, pour cette occasion, un petit bijou de plaquette apparaît comme par magie.
Cette plaquette est bien réelle, les informations ci-dessous permettent de l'identifier
Cette plaquette est datée : décembre 2013 et les promoteurs de cette opération sont cités, ce qui la rend incontestable.
Edition : Mairie de Brétignolles sur Mer
Direction publication : Christophe Chabot
Rédaction : Antoine Chaplais
Collaboration : Direction Générale et services municipaux de Brétignolles sur Mer
Conception : Laurence Corchia
Impression : Offset 5

Lire la suite dans Plus d'Infos

Photo couverture










Les caractéristiques de la plaquette.
Papier épais.
Dimensions 320*220 mm, un grand format
86 pages, de haute qualité infographique, reliées par spirale
Nombre de tirages : 1000 (au moins)

En période préélectorale, c'est un carton rouge pour Christophe Chabot , un maire candidat à sa succession qui communique, sur une promesse électorale, dans une plaquette financée par la collectivité locale avec l'appui d'un rédacteur, employé de la communauté de communes, financé aussi par la collectivité locale.
C'est la grosse boulette d'un maire qui se croît au dessus des lois !

Puisque vous avez été jusqu'au bout de mon raisonnement, vous avez droit au petit cadeau.
Pour faciliter la lecture, une fois le document chargé, vous allez dans affichage et vous faites une rotation anti horaire. Bonne lecture

Accès direct et rapide au format paysage : c'est ICI

L'éditorial de Christophe Chabot vaut son pesant d'or
"Aujourd'hui encore des interrogations subsistent quant à la réalité de certaines conclusions (de la commission d'enquête) ..
Revoir notre projet .. ce travail, je le précise, fait suite à un diagnostic exhaustif des contraintes du futur site portuaire conduit en collaboration avec les services de l'Etat (!), des contraintes aujourd'hui parfaitement intégrées dans les nouveaux aménagements du port de plaisance ..
Le nouveau projet a, en effet, fait l'objet d'une approche minutieuse (environnementale, économique, sociologique et touristique ...) qui démontre incontestablement aujourd'hui l'utilité publique d'un port de plaisance à Brétignolles sur Mer "
Sans intervention d'un bureau d'études compétent, Christophe Chabot présente un nouveau projet et le déclare d'utilité publique ! Pas besoin d'avis du Préfet de Vendée, de l'Autorité Environnementale, pas besoin d'enquête publique, les travaux du port peuvent commencer à Brétignolles !

Sur son blog, BVSP, dans un article du 17 décembre 2013, dit " bien que présenté sur le site de la Normandelière, il (le projet) est encore dans sa phase préliminaire et doit faire l'objet de nombreux aménagements auxquels seront associés les habitants de la CC"

Qui ment ?
Qui mentira à la cérémonie des voeux ?

Si les journalistes locaux n'interrogent pas le maire sur cette plaquette, c'est qu'ils sont vraiment aux ordres.

Petit Supplément

Le Journal des Sables du 9 janvier 2014 - Landevieille - Voeux, bilan et annonce de candidature.












Enregistrer un commentaire