Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 14 février 2014

Normandelière et des engagements que l'on attend des candidats








Sud Ouest du 14 février 2014 - Intempéries en Médoc : 8 millions d'euros de réparations.
"La CdC Pointe du Médoc fait ses comptes : des travaux d'urgence seront réalisés en partenariat entre l'Etat, les communes et la Région. 8 millions d'euros seront nécessaires pour assurer les travaux de protection du littoral. Réensablement, protection des zones balnéaires et des quartiers urbanisés, réancrage des épis existants ..."

Les évènements des dernières semaines obligent les collectivités de bord de mer à revoir les priorités, à revoir les orientations budgétaires.
Priorité absolue : Réparer le littoral, lancer des travaux de protection pour ralentir l'érosion et protéger le plus longtemps possible les habitations de bord de mer, nettoyer et réensabler les plages pour préparer la saison estivale et, comme le démontre l'estimation ci-dessus, c'est coûteux pour les collectivités (plusieurs millions d'euros)
Nouvelle contrainte : ne plus proposer de projets d'aménagement de bord de mer fragilisant le littoral, c'est le principe de précaution qui, aujourd'hui, a du sens.

Les candidats aux élections municipales, des communes de bord de mer, doivent intégrer ces nouvelles priorités dans leur programme. C'est ce qu'attend la population locale marquée par les évènements récents.

Comment Christophe Chabot et ses colistiers peuvent-ils, dans le contexte actuel, proposer de dépenser des millions d'euros (déjà plus de 5 300 000 euros dépensés) dans un nouveau projet d'aménagement de bord de mer fragilisant le littoral, le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière (lire la conclusion toujours valable de l'Autorité Environnementale annonçant de graves dommages pour l'environnement si un port se réalisait à cet endroit). C'est de l'irresponsabilité !

Lire la suite dans Plus d'Infos 

Petits suppléments

Le dernier article de BVSP laisse pantois
Ils sèment la tempête : Qui a osé insulté une personnalité ? Puis ils appellent au calme, ce sont eux qui décident de la pluie et du beau temps à Brétignolles sur Mer ?

QUI sont les imposteurs ?
QUELLE est l'imposture ?
QUELLE est la liste qui couvre l'imposture ?

Quand vous aurez répondu à ces questions, vous saurez pour quelle liste il ne faut pas voter, celle qui nous prend pour des imbéciles pour ne pas dire plus !

Compte Rendu du conseil communautaire du 6 février 2014 :
Voir point 4 - Motion contre le projet de Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE)

Enregistrer un commentaire