Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mercredi 5 février 2014

Normandelière et si le Département perdait la compétence économique !













Ouest France du 5 février 2014 - Vendée : Le Département s'interroge sur ses compétences.
Le Conseil Général souhaite "une liberté d'initiative absolue". Notamment en matière économique. Ce secteur pourrait lui échapper avec la suppression de la clause de compétence générale.

Si la compétence économique était uniquement du ressort du Conseil Régional, Christophe Chabot pourrait ranger ses illusions au placard. Il ne pourrait plus compter sur la subvention (10% du coût de son projet de port) promise par le président du Conseil Général de Vendée, Bruno Retailleau.
Le Conseil Régional des Pays de Loire s'est toujours prononcé contre le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière. Il n'y a jamais eu de subvention régionale pour un tel projet.
Faut-il rappeler que ce sont les contribuables Brétignollais qui ont financé, à la date d'aujourd'hui, le rêve de Christophe Chabot et de son clan, c'est plus de 5 300 000 euros gaspillés pour RIEN.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Petits Suppléments

Ouest France du 5 février 2014 - Tempête en Vendée. A Saint-Hilaire, du sable encore emporté cette nuit
"Le Havre de la Gachère
Autre lieu sous surveillance: Le Havre de La Gachère, entre Brétignolles et Olonne. Les murs, situés de chaque côté de la porte écluse située sur l'Auzance, présentent quelques fissures.
A Brétignolles-sur-Mer
Enfin, à Brétignolles, des enrochements sont partis. Cela nécessitera des petits travaux mais la situation n'est pas jugée inquiétante"

Escale Maritime - la mer dans tous ses états - le 4 février 2014 : Quand les aménageurs se moquaient de la mer. Sans jouer les oiseaux de mauvais augure, il est permis de rappeler, une fois de plus, aux Pouvoirs publics, gestionnaires, municipalités, exploitants touristiques, etc. cette banalité cent fois répétée : Quoi que vous y fassiez, la mer sera toujours la plus forte…

Ouest France du 5 février 2014 - Brétignolles : "Pas de bétonnage" demande Thierry Biron



















L'aveu de BVSP sur leur blog.
"..nous avons décidé de nous concentrer sur la campagne électorale qui va s’avérer décisive pour l’avenir de notre commune en répondant au coup par coup aux attaques de plus en plus violentes d’opposants.."
L'association partisane BVSP a décidé de se concentrer sur la campagne électorale !
Ils occupent donc la ferme de la Normandelière (un bien de la collectivité locale), avec la bénédiction de la municipalité, pour soutenir le projet électoral du maire candidat !
Aujourd'hui, la ferme de la Normandelière est devenue la permanence électorale de Christophe Chabot dont le projet électoral phare est celui du port de plaisance, son avenir exemplaire (lire attentivement l'édito de Christophe Chabot page 3)
Il va falloir regarder les comptes de campagne du maire candidat de près.

Sud Ouest du 5 février 2014 - Erosion à Lacanau : Le Kayoc devra consolider sa terrasse.

Sud Ouest du 5 février 2014 : Cargo coupé en deux à Anglet









Ouest France du 6 février 2014 - Ports de Plaisance : La fronde bretonne.
Enregistrer un commentaire