Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 21 mars 2014

Normandelière et Thierry Biron, la force tranquille.











VIDEO de la prestation de Thierry Biron

Organisé en milieu de semaine, le dernier meeting électoral de Thierry Biron a, de nouveau, rassemblé beaucoup de monde (de 350 à 400 personnes).

Une fois de plus, Thierry Biron a convaincu et a démontré qu'il était prêt à assurer la fonction de maire et à assumer les responsabilités correspondantes. Sa communication est respectueuse, il connaît les dossiers, il propose une gouvernance nouvelle pour Brétignolles sur Mer et un programme d'actions au service des Brétignollais.

Sans agressivité mais pas sans reproches, il a répondu aux attaques des partisans de Christophe Chabot. Il a dit qu'il ne trouvait "pas bien" la distribution dans les boîtes à lettres, par les partisans de Christophe Chabot, d'un tract d'attaques personnelles, une opération qui déshonore ceux qui l'ont organisée (c'est moi qui rajoute ce petit complément).

Puis il est revenu sur la situation financière de la commune en apportant de nouvelles données et en précisant que, contrairement à ce que dit Christophe Chabot, la dette et les frais de la dette continuaient d'augmenter de façon inquiétante en 2014. Comparée à d'autres communes voisines, cette situation est préoccupante et nécessite des actions spécifiques.

Le principal changement proposé par Thierry Biron, c'est le mode de gouvernance de la commune, une petite révolution locale. Thierry Biron promet d'être à l'écoute de tous les Brétignollais et, pour mieux répondre aux besoins des résidents, promet de mettre en place des "comités de quartier".

Les colistiers ont ensuite présenté un programme détaillé d'actions faisant partie des engagements de Thierry Biron.

Actualité du jeudi 20 mars 2014 : Réunir Brétignolles s'interroge sur la profession de foi du maire sortant

Mon commentaire : J'étais convaincu mais je le suis encore plus aujourd'hui.
Voter pour le littoral et la paix à Brétignolles sur Mer, c'est voter pour la liste "Réunir Brétignolles. Pour un nouvel avenir"

Précision :
Pour respecter les règles en période électorale, il n'y aura plus d'article sur ce blog d'ici lundi.

A lire dans Plus d'Infos : 
Un petit retour sur les raisons de mon engagement depuis 6 ans

Depuis 6 ans, je suis resté fidèle à ma ligne de conduite initiale et tous les articles du blog ont visé les mêmes objectifs (apporter des arguments démontrant qu'un projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière était une aberration, dénoncer les auteurs d'un tel projet et leurs méthodes)

Les raisons de ma mobilisation :

1 - Tout projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière bafouerait la loi Littoral

2 - Le maire, Christophe Chabot, et sa municipalité ont pris en 2003 des engagements, vis à vis de la population, qu'ils ne tiendraient pas et ils ne seraient pas pénalement responsables

3 - Brétignolles sur Mer doit rester une ville attrayante recherchée pour son littoral riche en plaisirs simples et populaires « La mer à la campagne »

4 - Si un projet de port de plaisance était lancé (en réalisation) sur le site de la Normandelière, aucun retour en arrière ne serait possible. Toutes les modifications pourraient être proposées par les concepteurs pour répondre aux besoins des usagers. Notre environnement serait en grand danger. Il faut préserver et valoriser notre environnement naturel pour les générations futures, c'est le développement durable.

Les personnes qui partagent ces idées ne peuvent pas voter pour Christophe Chabot.

Enregistrer un commentaire