Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mardi 3 décembre 2013

Normandelière et le Pays de Saint Gilles continue de polluer ses plages











Ouest France du 3 décembre 2013 : Interdiction de la pêche à pied durant les dragages des ports.

Le port de plaisance de Saint Gilles Croix de Vie s'est agrandi et continuera de s'agrandir dans les années à venir. C'est à Saint Gilles Croix de Vie qu'est le potentiel pour créer des emplacements permettant de répondre aux besoins des plaisanciers du canton. Les contraintes sur le site de la Normandelière seront toujours un obstacle insurmontable pour un projet de port de plaisance, n'en déplaise à la bande à Chabot.

Pour que les ports de pêche et de plaisance de Saint Gilles Croix de Vie soient opérationnels, il faut de plus en plus les draguer et de plus en plus souvent. Les opérations de dragage reprennent donc à Saint Gilles Croix de Vie, jusqu'au 15 avril 2014, avec toujours des rejets en mer et avec toujours les mêmes conséquences : interdiction de la pêche à pied sur la Grande Plage, interdiction de faire des sports nautiques au voisinage de la canalisation et de la zone de rejet.
Pour des raisons d'économie, le Pays de Saint Gilles Croix de Vie a choisi de polluer ses plages. Des associations s'élèvent contre le rejet en mer des boues de dragage, demandent de les arrêter et de mettre en place des solutions alternatives à terre. Pourquoi le Pays de Saint Gilles Croix de Vie ne le fait-il pas ? Des Gillocruciens ont manifesté en 2011, rien n'y fait.

Imaginez les conséquences d'un rejet en mer, au large de la Normandelière, de boues de dragage d'un port de plaisance ! C'est aussi pourquoi nous avons dit NON au projet de Christophe Chabot et on nous a entendus.

Lire la suite dans Plus d'Infos : des réflexions sur le dragage , incidences Natura 2000 

Puisque un débat sur le dragage est initié dans les commentaires de ce blog, il nous semble bon d'apporter quelques éléments de réflexions.
Lors de l'enquête publique de 2011, nous avions noté la faiblesse du dossier BRL concernant les opérations de dragage du projet de Port Brétignolles en phase d'exploitation, faiblesse mise en évidence par les observations de l'Autorité Environnementale (pages 7 et 8)
Avis de la commission d'enquête(page 247) sur les nuisances, pollution, déchets liés à l'exploitation du port :
"Les éventuelles répercussions sur la santé, sur le long terme, peuvent pousser à s’interroger sur l’innocuité de ces nuisances. Les activités de loisirs, baignade, activités nautiques, promenades le long du littoral, seront également impactées. Les risques de pollution du bassin portuaire semblent bien réels, avec leur impact indirect sur les eaux de baignade et les plages à proximité. Le risque zéro n’existe pas même si un maximum de précautions semble vouloir être prises par le Maître d’ouvrage. 
Des mesures conservatoires semblent avoir été prévues dans le projet pour circonscrire les pollutions de tous ordres pendant l’exploitation du port, s’il se réalisait. Mais, il apparaît que ces pollutions seront plus difficiles à maîtriser s’agissant d’eau qui ne serait renouvelée que par le marnage et, par ailleurs, s’agissant d’un accès au port beaucoup plus restreint. Comment, alors, les habitants de la commune et les touristes réagiront-ils quand ils découvriront, trop tard, que la pollution de leur port n’est plus maîtrisable ?" Pas très rassurant tout ça !

On a bien compris que Chabot et sa bande, pour tenter de sauver un nouveau projet indéfendable, pour faire semblant de répondre aux recommandations des commissaires enquêteurs, tentent de faire passer le message suivant :
- on évacuera en mer les produits de dragage du chenal qui ne sont pas pollués.
- on traitera à terre les produits de dragage du bassin portuaire qui seront pollués.
Comme si le chenal et le bassin portuaire ne communiquaient pas !

Incidences Natura 2000
Sur le site de la Préfecture de Vendée est en cours d'actualisation la liste d'activités nécessitant des évaluations d'incidence Natura 2000 lorsque des programmes, projets, manifestations, interventions, .. concernent des secteurs Natura 2000.
A Noter :
Le Secteur marin de l'Ile d'Yeu jusqu'au continent est site Natura 2000 ZPS (Zone de Protection Spéciale) Oiseaux.
La délimitation de la Zone est précise. La plage de Saint Gilles Croix de Vie est hors ZPS pour, semble-t-il, permettre des opérations de rejets en mer sans études d'incidences sur le milieu marin !
L'anse du Repos est site Natura 2000 ZPS.
Les nouvelles activités donnant lieu à des études d'incidences Natura 2000 (Travaux d’aménagement portuaires et autres ouvrages réalisés en contact avec le milieu marin et ayant une incidence directe sur le milieu, rejets en mer, ...)


Petits suppléments

Brétignolles 2014 : 2014 et le concert de Johnny Halliday. - voir article du 27 juillet 2012 -

Assises Nationales des Risques Naturels 2013 : les 2 et 3 décembre 2013 à Bordeaux

Il y a quelque chose qui cloche dans ce canton, un coup de balai s'impose en 2014.

Ouest France du 3 décembre 2013 - La Tranche sur Mer. Le projet d'un observatoire du littoral sud Vendée est lancé.
Pourquoi ne pas lancer un observatoire du littoral vendéen en prenant comme modèle ce qui existe en Aquitaine ?

28 commentaires:

Anonyme a dit…

les enfants du club de surf de st Gilles sont au chômage technique ! impossible d'aller prendre des cours de surf et d'exercer leur passion à cause de ces rejets ! leurs parents sont bien remontés et sont allé pousser une "gueulante" à la mairie...alors imaginez à Brétignolles, si le port devait se réaliser...sachant qu'il faudrait 2 ou 3 "draguages" annuels..pas de surf aux Dunes et pas de pêche aux alentours de la Normandelière la moitié de l'année !

la vraie info a dit…

Ceci est une erreur. Certes il y aura du dragage mais seulement de sable "propre" provenant du transit le long de la plage et stagnant dans le chenal à l'entrée. A St Gilles il s'agit du dragage des sédiments et boues venant de la rivière se déversant à l'arrière du port ce qui est totalement différent!
A Brétignolles merci de le signaler ce ne sera justement pas le cas car il n'y a pas de rivière qui se déversera dans le port . Ainsi il n'y aura aucun problème de boue, juste le besoin d'un "déplacement" du sable traversant le chenal. Il est important de le signaler.

candide a dit…

Je viens ici car opposant au port je me pose des questions sur les futures municipales. Mrs Deleau et Lemoine semblent très posés et respectables mais je n'ai pas de réponses à mes questions sur leur blog.
Ici où il n'y a pas de censure je pose mes questions et espère que quelqu'un ou Mr Lemoine directement va me répondre.(il me semble que Mr Deleau administrateur du Blog brétignolles autrement ne veut pas répondre)
Mr Deleau a fait déjà 5 mandats: 3 en tant qu'adjoint au maire d'une ville de 25 000 habitants et 2 de conseiller à xxxxSénart. Mais qu'elle est la ville en tant qu'adjoint? Pourquoi ne citer que Sénart (incomplet au demeurant)?

De même quelle était sa fonction à la préfecture de police et quelle préfecture? était il à la fois à la préfecture et adjoint au maire ???
68 ans aujourd'hui et 30 ans de poste d'élu ?
Merci à celui qui apportera des réponses.
Ne soyons pas obligés de choisir entre la peste et le choléra !

Anonyme a dit…

La vraie info n'est que partielle.
Que feriez-vous des boues qui se déposeraient dans le bassin portuaire ?

Ne seraient-elles pas plus polluées que celles de Port La Vie car pas nettoyées par l'écoulement d'une rivière ?
A Port Olona, les boues de dragage sont mises sur des barges et clapées en haute mer, dans des endroits parfaitement définis.

Bretignolles Autrement a dit…

Bonsoir M. Candide,

Je viens de publier sur notre blog votre premier commentaire de ce matin 00h49, qui adressait ses questions à M.Deleau. Je suis certain qu'il pourra vous faire parvenir ses réponses très vite.

En revanche, je n'ai pas publié le deuxième commentaire de 12h12, qui dans ses suppositions sur notre absence de réponse seulement onze heures après la question, me paraissait moins constructif pour notre projet.

Je ne peux malheureusement traiter vos questions qu'après mes horaires de travail, mais soyez sûr que la boîte est relevée tous les soirs.

Si malgré tout, vous souhaitiez voir apparaître votre second commentaire sur notre blog, n'hésitez pas à me l'adresser de nouveau.

Cordialement,

Bretignolles Autrement

Anonyme a dit…

A candide de 21h44,
et vraie info 21H28

Le mieux de tout serait que vous posiez la question directement à Mr Deleau.
En attendant sachez que pour Paris, puisqu'il s'agit semble-t-il de cette ville, la Police a un statut un peu particulier et autrefois, il y avait les policiers de la Préfecture de Police de Paris (P.P.), bien distincte des policiers de la Sureté nationale (la province).
Depuis 1971, il n'y a plus qu'une Police : La police Nationale, mais avec quelques petites particularités pour Paris, puisque Paris est l'une des 3 villes Françaises, actuellement et sauf erreur de ma part, dont la Police est dirigée par un Préfet, distinct du Préfet du département.
( d'où l'appelation Préfecture de Police )
Mr Deleau n'a pas pu être élu pendant qu'il exerçait, s'il a été policier des services actifs, c'était interdit.
Par contre, s'il faisait partie du personnel civil administratif de la Préfecture de Police, il le pouvait !
Pour le reste c'est à lui qu'il faut demander des précisions.

Pour "vrai info"
Vous dites au sujet de l'ensablement du chenal :
" A brétignolles ce ne sera pas le cas".
Monsieur ! ce ne sera jamais le cas, car il n'y aura jamais de port à Brétignolles !
Par ailleurs retenez ceci :

Le dossier soumis à enquête publique prévoyait un ensablement annuel de 10 000 m3 du chenal du port, pour un coût de draguage annuel de 200 000 euros.
Or, il a été démontré durant les enquêtes publiques que cet ensablement serait plus proche de 100 000 m3, donc d'un coût de dragage annuel de près de 2 millions d'euros, ( 10 fois plus que la prévision )
Comment voulez-vous qu'avec çà le port ait pu dégager des bénéfices !
Donc "le simple déplacement de sable" comme vous dites, aurait coûté près de 2 milliions d'euros annuellement ! une paille !!

Cet ensablement se serait produit d'ailleurs au préjudice de l'approvisionnement naturel en sable des plages de "Dunes 1 et Dunes 2".

Par ailleurs, qu'on le veuille ou non, ce draguage de sable dans le chenal, aurait été chargé de boues et autres résidus, même si c'est de façon moins importante qu'à Saint Gilles !
çà n'aurait pas été comme vous le prétendez du sable propre !
Donc Monsieur ne clamez pas "ceci est une erreur !"
C'est celà qu'il est important de signaler et qui constitue,
"LA VRAIE INFO" !

Si vous en avez la possibilité relisez le dossier de BRL et les rapports de la commssion d'enquête et vous serez édifié !

Anonyme a dit…

Je vois que la problématique du dragage des ports nous éloigne très momentanément de la turpitude de l’approche électorale.
Le problème du dragage est complexe et tu as raison JYB, ce point est trop souvent minimisé par les collectivités que ce soit sur les aspects techniques mais aussi sur la partie économique. Je vais pas polémiquer sur le cubage de feu le port de Brétignolles, c'est pas la peine.
Simplement il me semble plus important de repréciser que sur ce sujet, plusieurs enjeux sont à mettre en avant.
La nature des sédiments polluante ou non, le cubage, le type et la technique de dragage à réaliser, et le type de post-traitement en fonction du niveau de pollution.
Pour évaluer la fréquence ce sont des mesures acoustiques qui sont nécessaires à réaliser régulièrement, ensuite des soudages pour analyser les typologies de sédiments et leur niveau de dangerosité, les demandes d'autorisation en préfecture etc...
Ensuite bien loin de l'aire de la « Marie salope » nous sommes passé a des moyens d’extraction beaucoup plus performant réalisé par des prestataires privés spécialisés dans le domaine. Derrière l'extraction deux grands types de post traitement soit sur terre (stockage ou retraitement quand cela est possible) soit par enfouissement marin. Se pose le problème du lieu de stockage et du suivi.
Tout cela mérite une étude soigneuse que l'on ne peut balayer d'un revers de bras et les coûts pour les collectivités locales sont importants. La commune peut elle se payer cela ? Les plaisanciers sont ils tous prêt à supporter à eux seuls la facture ? Je n'en suis pas certain...

NAP ne lâchez rien!!!

Sam Agace

candide a dit…

Merci à anonyme 23h30 pour l'info de la préfecture de police de Paris.
Mais toujours quid des 2 mandats en tant qu'adjoint ? De même comment être élu pendant plus de 30 ans entre 20 et 68 ans ( 5 mandats) si on ne peut pas être à la fois à la préfecture et conseiller ou adjoint?
C'est comme pour les CV parfois il est bon de vérifier les vraies qualifications.

Anonyme a dit…

A l'anonyme de 23h30:

On peut être policier et conseiller municipal en même temps, tant que ce n'est pas dans la même commune.

En la matière, il faut préférer le code électoral à la rumeur.

L'article L231 est clair:
"[...]Ne peuvent être élus conseillers municipaux dans les communes situées dans le ressort où ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins de six mois :
[...]
5° Les fonctionnaires des corps actifs de la police nationale ;"

Ces informations sont disponibles gratuitement sur le site gouvernemental Legifrance.

Rumeur suivante ?

Anonyme a dit…

Anonyme de 11h57,

Oui, j'ai commis la moitié d'une erreur, je vous prie de m'en excuser et si tôt posté mon commentaire je me m'en suis rendu compte.
Ce que vous dites est juste, mais, la possibilité qui est évoquée dans le code n'est réservée qu'aux gardiens et gradés de la Police Nationale, pas aux officiers et commissaires de Police à qui il est interdit d'avoir une fonction élective, même en dehors de leur commune d'affectation.
Voilà d'où vient ma méprise.
Je vous remercie d'avoir rectifié, mais je ne tenais pas celà de la rumeur rassurez-vous!

Anonyme a dit…

anonyme de 11:57
Rumeur suivante:
Peut-on toucher une rémunération de vice-président d'une communauté de communes et être employé de la ville dont le maire est président de la même C.D.C.?

Seblechouan a dit…

proposition pour les futurs élus :

si la ferme de la normandelière devenait propriété de la commune je suggère qu'il en soit fait un usage au profit de tous les brétignollais en créant des jardins collectifs "bio" (autrement dit jardins d'ouvriers). Il s'agirait là d'un moyen pour les plus modestes de produire des fruits et légumes de qualité à moindre coût. Ces jardins seraient un lieu de vie, de rencontre, de sociabilité...

bretignolles2014 a dit…

Seb Lechouan :
c'est dans notre programme, je ne vais pas tout dévoiler ici avant l'accord du collectif mais cette idée apparaissait comme une évidence !

Seblechouan a dit…

A Brétignolles 2014 :
Vous me voyez ravi...il s'agit de chose simple empreinte de bon sens, surtout en période de crise ,non ?

Anonyme a dit…

Anonyme de 12h41:

Vous avez raison en effet pour la seconde partie:
Art L237 du code électoral:

"Les fonctions de conseiller municipal sont incompatibles avec celles :[...]
2° De fonctionnaire des corps de conception et de direction et de commandement et d'encadrement de la police nationale ;"

Reste à savoir à quel niveau de hiérarchie cela correspond exactement.

Jean-Yves Bourcereau a dit…

Un fiasco économique et financier pour le président de la communauté de communes, Christophe Chabot et pour le maire de Brem sur Mer, Christian Praud : la maison du terroir de Brem sur Mer.

Elle est définitivement fermée depuis le 30 novembre 2013

voir mes réflexions dans l'article.

Anonyme a dit…

Anonyme de 17h21

Merci Monsieur de confirmer ce que j'ai dit dans mon commentaire de 12h41 !
Vous faites bien de citer l'article L 237 du code électoral qui prévoit celà, ce que je n'avais jugé utile de faire.

Quant à Mr Deleau il faisait partie du corps des gardiens et gradés (sous-officiers) de la Police Nationale, donc à ce titre il lui était possible de se présenter en dehors de la circonscription où il était affecté.

Donc Monsieur l'anonyme de 11h57, vous vous êtes montré un peu trop affirmatif en dénonçant mon propos et en ironisant :
rumeur suivante ?

Vous devriez vous ausssi relire le code électoral !

Anonyme a dit…

Anonyme de 17h21

Ah j'oubliais de vous préciser:

Le corps de commandement et d'encadrement, de conception et de Direction de la Police Nationale est celui des Officiers et des Commissaires de la Police Nationale.
Avec mes excuses.

Anonyme a dit…

J-Y ton petit supplément en savoir plus est très bien fait.
Je regrette juste que le passage sur la maison du terroir, le resto gastronomique, qui sont des frais astronomiques pour les Brémois et le canton ne soit pas en première page.
Idem le saccage de la cuvette de la gachère par ce lotissement.
Peut être pour le développement durable et le CO2 on construit au plus près des centrales à béton !

Praud va bientôt rejoindre son maître Chabot !

Anonyme a dit…

et un local pour le club de surf de Brétignolles, c'est dans votre programme. Car ça fait 10 ans que nous l'attendons.
Pour une ville comme Brétignolles qui fait sa pub sur la qualité de ses vagues et accueille de belles compétitions pour les surfeurs français et internationaux, c'est tout de même navrant de ne pas proposer aux jeunes (et moins jeunes) adeptes locaux de sports de glisse un endroit pour les accueillir toute l'année. Et aussi pour encadrer au mieux les jeunes de la commune, qui vont bien sur voir ailleurs.
Et s'il vous plait, pas un projet pharaonique, mais juste de quoi se doucher et stocker du matériel.

Anonyme a dit…

Le compte rendu du conseil communautaire du 26 Septembre vient d'être mis en ligne...Moins rapide que les coureurs du vendée Globe à la Com. Com.
Pour ceux que ça intéresse, à regarder les statuts de la communauté de communes.

JYB, pour la gastro Bremoise, 530 000€ d'autofinancement communal sur les 700 000€ du projet...
Je pense qu'on s'approche d'un jumelage des deux communes, au moins en matière de gestion^^

Bon, je blague, les Bremois vont avoir la gastro...pendant que les Brétignollais auront un champ de coquelicots...

NAP ne lâchez rien!!!

Sam Agace

Anonyme a dit…

Euh, en fait je suis l'auteur des deux commentaires mentionnant le code électoral. Le premier avec l'ironie, le deuxième pour confirmer que vous aviez à moitié raison...
Ironique, mais fair play !

Anonyme a dit…

Oui, je suis d'accord sur l'importance de vérifier le cv des candidats.
Alors, on a celui de Chabot, celui de Deleau, mais on n'a toujours rien pour Bretignolles 2014 ?
Qui emmène cette liste ?

Girard du Marais a dit…

Le commentaire mis en ligne à 20h24 est cruel.
Il signifie qu'un certain nombre de Brétignollais ignorent encore quel groupe de personnes se rassemble sous la bannière "Brétignolles 2014" et qui est à leur tête.
Depuis le temps que cette liste est déclarée, le secret n'est plus gardé que pour les "Brétignollais de base". Gageons que les "Brétignollais d'en haut" ne sont plus ignares des composantes de cette liste.
Aussi, tactiquement comme stratégiquement, qu'y a-t-il à gagner à rester cacher, sinon de ne pas pouvoir s'exprimer clairement ? Et de ne pas permettre au débat de s'installer...
Les "Brétignollais de base" ont matière à se poser des questions sur ceux qui veulent les représenter. De tous côtés...

Anonyme a dit…

D'autant que le vote du bretignollais de base à la même valeur que celui du bretignollais d'en haut. J'ai regarde le blog de b 2014, et même s'ils ont de bons articles, ils ne parlent pas d'eux du tout. Comme dit ici, c'est important de savoir à qui on a affaire !

Un bretignollais de base

candide a dit…

Monsieur Lemoine je n'ai toujours pas de réponse quant aux villes de plus de 25 000 habitants où Mr Deleau a fait 3 mandats dont 2 en adjoint au maire.
Si vous avez fini votre journée de travaille merci de nous fournir la réponse.
Sur mes 3 messages déposés sur brétignolles autrement seul 1 est affiché (suite à mon témoignage ici)et aucune réponse...

bretignolles2014 a dit…

Bonsoir,
je me permets de répondre aux interrogations sur B2014 : en tant qu'administrateur du blog du même nom et intervenant plus ou moins régulier ici (en tout cas, lecteur assidu).
Je comprend l'impatience qui commence à régner mais le principe de notre liste n'est pas de promouvoir une personnalité, mais bien un programme par et pour les Brétignollais, dans le respect de ce que beaucoup appellent le "pacte Brétignollais" , c'est à dire une liste sans étiquette politique. C'est pourquoi, je vous invite à faire part de toutes vos bonnes remarques (je pense au surfeur qui a laissé un commentaire plus tôt) et aussi de vos critiques sur notre blog (bretignolles2014.blogspot.fr). Je ne donnerai pas les noms pour le moment, des personnes constituant notre groupe, sans leur accord (à part le mien si vous insistez, mais j'aime bien me faire prier !!!).
Bonne semaine à tous et à très bientôt.

bretignolles2014 a dit…

et un dernier mot : je suis un Brétignollais de base,c'est d'ailleurs une des raisons de mon engagement auprès de B2014