Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

mercredi 30 mai 2012

Normandelière et le Préfet a la banderole à l'oeil

Cette banderole "Nous voulons notre port" sur le mur de la mairie de Brétignolles sur Mer choque de nombreuses personnes et à juste raison.
Comment accepter que la mairie d'une commune soit un repaire de rebelles pathétiques criant comme des enfants gâtés "Nous voulons ...." et décidés à braver on ne sait plus qui !
Une mairie ne doit pas afficher de message de groupuscule voulant "montrer ses muscles" et défendant "coûte que coûte" un projet abandonné. Le maire est le représentant de tous les habitants de la commune, il doit éviter toute communication source de divisions, de conflits, ... il doit accepter et expliquer les décisions de l'Etat à ses concitoyens.
 Cette banderole est une provocation vis à vis des services et représentants de l'Etat, vis à vis du Préfet de Vendée, vis à vis de tous ceux qui ont exprimé des avis négatifs lors de l'enquête publique sur le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.

Le Préfet de Vendée, dans une lettre envoyée à une habitante de Brétignolles sur Mer, le 30 mai 2012, informe que "ses services suivent ce dossier avec attention" (voir encadré). Le maire et ses partisans seraient-ils sous surveillance .... policière ?

Petits Suppléments :
Le Télégramme du 30 mai 2012 - Plaisance : un manque criant de places au ponton. Il y a les ports que tout le monde veut et les autres.

Sud Ouest du 1er juin 2012 - Bordeaux : Les ventes de billets pour le concert de Johnny du 3 juillet 2012 à la peine.
Un marché public à Brétignolles sur Mer pour un concert à énorme risque financier compte tenu de l'état actuel des réservations.
Serait-ce la SIVS de Brem - Brétignolles qui finance les prestations d'assurance pour le spectacle de Johnny ?
Convention signée entre la ville de Bordeaux et la société de Gilbert Coullier pour le concert de Johnny Hallyday au stade Chaban Delmas le 3 jullet 2012. Qui a lu la convention signée entre Christophe Chabot et la société de Gilbert Coullier pour le concert du 26 juillet 2012 à Brétignolles sur Mer?
La différence entre les 2 concerts : C'est Johnny qui veut chanter à Bordeaux alors que c'est Christophe Chabot qui veut faire chanter Johnny à Brétignolles, c'est pourquoi les contribuables locaux paieront pour la mégalomanie du maire et de sa tribu.












Enregistrer un commentaire