Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

jeudi 3 mai 2012

Normandelière et l'impossible retour du Titanic

Hors Série du Journal des Sables d'Olonne de mai 2012 - Les Sables d'Olonne et Brétignolles sur Mer : deux nouveaux ports d'ici 2016.
Les partisans de BVSP étant endormis depuis le 2 avril, c'est Christophe Chabot qui reprend la main dans l'article du JDS pour nous annoncer que son projet de port est "touché mais pas coulé".
"Nous ferons autant d'enquête publique qu'il faudra pour obtenir gain de cause" dit-il et il aura autant d'échecs qu'il faudra.
"On ne nous aura pas à l'usure" dit-il et nous non plus.
"Le seul cas de figure qui nous pousserait à abandonner serait de ne plus avoir le soutien de la population" dit-il et, dans l'article, il mentionne son fameux 84%. Le respect des règles et des lois n'est-il pas plus important que le soutien de partisans sous influence ?
"Nous avons corrigé les erreurs de prestations qui nous étaient reprochées dans l'ancien dossier" dit-il. Il nous avait dit que son ancien dossier était exemplaire et que tout était de la faute des commissaires enquêteurs !
"Et nous avons été plus précis sur le dragage. Les boues du port ne seraient pas jetées mais dépolluées pour être ensuite rejetées en mer, ce qui n'est pas nuisible" dit-il. Et tout ça au même coût ! Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le dragage de Port Olona et du port de Fromentine, il faut regarder de reportage de TV Vendée du jeudi 3 mai 2012 (curseur 5'50 à 14'50)
Pour couronner le tout, pour faire la nique au Préfet de Vendée, Christophe Chabot dit qu'il présentera directement son dossier au nouveau ministre de l'environnement (en fin d'année ou début 2013) !
La conclusion de l'article est "Si la commission accepte le dossier... ". Pour qu'une commission d'enquête accepte un tel dossier, il faudrait que les membres de la commission soient désignés par Christophe Chabot, des partisans de Cricri !
"Non je n'ai pas changé" pourrait chanter Christophe Chabot.
Le projet de Port Brétignolles est, comme le Titanic, définitivement coulé et Christophe Chabot comme tout bon capitaine aurait dû ......
Le journaliste du JDS ne manque pas de culot en mettant, sur le même plan, un projet de port de plaisance exemplaire (le port à sec des Sables d'Olonne) et un projet rejeté par l'Etat pour ses conséquences environnementales.


Petit Supplément : Guy Perrette, de Saint Gilles Croix de Vie, président du Comité Vendéen des Pêcheurs de Loisir du littoral est un farouche soutien du projet de Port Brétignolles et de son promoteur, Christophe Chabot. Il est intervenu lors de l'enquête publique pour apporter son soutien au projet, n'admet pas aujourd'hui qu'il soit abandonné et est désormais à l'écoute des partisans de BVSP. On lui doit les articles parus dans le magazine Pêche Plaisance de mars 2012.
























Enregistrer un commentaire