Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

samedi 8 décembre 2012

Normandelière et le préfet ne veut pas du projet de port de Christophe Chabot


Ouest France du 8 décembre 2012 - Port Brétignolles : Le Préfet veut un autre site (voir encadré)
Site internet Ouest France du 8 décembre 2012 : Port Brétignolles : Pas le bon site selon le préfet.
"Pour Bernard Schmeltz, la Normandelière n'est pas le bon endroit pour installer un port. Il l'a expliqué au maire de Brétignolles". Les articles de ce blog le disent depuis longtemps.

Nous avons enfin la conclusion de la réunion du 30 novembre 2012 entre Christophe Chabot et le préfet de Vendée et désormais les choses sont claires. Le préfet de Vendée pourrait mettre un nouveau projet de port de plaisance à l'enquête publique mais à condition qu'il ne soit pas sur le site de la Normandelière à Brétignolles sur Mer, c'est donc ça le sens du "substantiellement différent" de la lettre du préfet de Vendée du 4 février 2012.

On comprend aujourd'hui pourquoi Christophe Chabot et ses partisans n'ont pas communiqué après cette réunion du 30 novembre 2012 !
Avant de voter, le 29 novembre 2012, la motion relative au projet de Port Brétignolles, les conseillers communautaires du Pays de Saint Gilles Croix de Vie auraient pu se renseigner sur les intentions du préfet de Vendée, c'était ça la responsabilité. Ils ont préféré faire confiance à Christophe Chabot et on en mesure les effets aujourd'hui.

Une conséquence de la position du préfet de Vendée : s'il n'y a plus de projet de port, la valorisation de la ferme de la Normandelière à 1820000 Euros n'a plus aucune justification (voir raisonnement de Jacques Brochet, le président de BVSP)

Si Christophe Chabot et ses partisans acceptent formellement le verdict du préfet de Vendée, ils mettront un terme à la vie de ce blog qui, avant tout, défend le site de la Normandelière.

Petits suppléments :

Compte rendu du conseil communautaire du Pays de Saint Gilles Croix de Vie du 29 novembre 2012. A examiner.

Actualités CPNS du 8 décembre 2012 : Port de Brétignolles sur Mer : touché, coulé ?

Le Courrier Vendéen du 8 décembre 2012 - Port Brétignolles : une motion qui fait débat à la communauté de communes de Saint Gilles. Ouf, le préfet de Vendée a sifflé la fin de la partie !

Ouest France du 8 décembre 2012 : Climat. Quelle stratégie face à la montée des eaux ? A Brétignolles sur Mer, il y a un maire responsable qui anticipe en voulant acheter les terrains de la Normandelière pour les rendre inconstructibles !

Aujourd'hui, c'est l'ouverture du salon nautique de Paris et nous avons l'avis du préfet de Vendée que nous attendions.
On est loin du temps où Christophe Chabot faisait le fanfaron au salon nautique de Paris, c'était il y a 4 ans.












Enregistrer un commentaire