Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

dimanche 12 janvier 2014

Normandelière et les voeux 2014 du maire de Brétignolles sur Mer


AUDIO de la séance des voeux.

C'est comme une représentation d'amuseur public, avec des sketchs bien préparés. Christophe Chabot est à l'aise sur scène et cherche à faire le spectacle.

C'est comme une cérémonie de départ à la retraite. Christophe Chabot joue l'émotion avec le départ de 5 de ses adjoints (entre 9'50 et 33'40 - vous pouvez sauter ce moment d'auto célébration)

C'est un final surréaliste (à partir de 33'50)
Quelques petites amabilités adressées à Nicolas Ducos (entre 37'30 et 38'10)
Une cible, moi (entre 38'15 et 39'15)
Merci Christophe Chabot pour la publicité inattendue que vous faites à ce blog. Rassurez-vous je vais très bien et ce blog, qui semble beaucoup vous gêner mais que vous n'avez jamais lu, s'arrêtera bientôt.

Voir extrait texte













Blog Brétignolles 2014 : Cérémonie des voeux. Une cérémonie indigne d'un maire à bout de souffle, vite un petit verre de Bréti-gnôle, ils aiment tellement ça !

Lire la suite dans Plus d'Infos : des articles de Ouest France


Ouest France du 13 janvier 2014 - Yannick Moreau : "un mandat passionnant, exigeant"
Un extrait sur des reproches concernant l'endettement de la commune













A comparer 
Olonne sur Mer : CAF (Capacité d'AutoFinancement) de l'ordre de 2,5 millions d'euros, capacité de désendettement : 3,8 ans
Brétignolles sur Mer : CAF inférieur à 2 millions d'euros, capacité de désendettement : 8 ans
Quand on vous dit qu'il y a des raisons de s'inquiéter à Brétignolles sur Mer.
Le maire ne peut pas dire n'importe quoi à la cérémonie des voeux, les faits sont les faits.

Ouest France du 13 janvier 2014 : Joseph Tesson, amoureux de sa glèbe et de sa garenne.













Enregistrer un commentaire