Annonce d'évènements

Bienvenue et Merci pour votre soutien et pour votre aide - Enquêtes Publiques débutées le 20 juin 2011 et terminées le 18 août 2011 à 17H30 - Avis de l'Autorité Environnementale défavorable - Avis de la Commission d'Enquête défavorable - Le projet actuel est rejeté par l'Etat - Le préfet de Vendée ne veut pas d'un port de plaisance sur le site de la Normandelière - Le nouveau défi : le SCOT du Pays de Saint Gilles et le PLU de Brétignolles -

vendredi 20 mai 2011

Normandelière et les risques d'inondation et de tsunami

GEO de mai 2011 consacre un dossier très argumenté sur les risques d'inondation et de tsunami en France . Le journal fait aussi une loupe sur la côte atlantique (Xynthia n'est pas la première , ni la dernière) .

Sur la carte des communes inondables de GEO , on observera :

  • que la majorité de la côte Aquitaine n'est pas concernée par les inondations , les communes étant le plus souvent éloignées des bords de mer et protégées par de massifs cordons dunaires .

  • Que la majorité des communes charentaises et vendéennes concernées par les inondations n'a pas de plan de prévention des risques . Les élus des communes du littoral ont toujours privilégié l'urbanisation de bord de mer sans se soucier de la protection de la population , l'éternel oubli du risque . Et à Brétignolles sur Mer , malgré Xynthia et ses conséquences , le maire opportuniste n'a encore rien compris , il rejette le risque et continue comme avant , comme au temps où Marcel Ragon , maire de Saint Gilles Croix de Vie , détruisait des dunes «pouilleuses» pour construire des immeubles Merlin .

Sur l'historique des catastrophes de GEO , on observera que , sur la côte de lumière , sont cités 5 tempêtes avec submersion et 1 tsunami . La prévision de montée des eaux en 2100 est un risque supplémentaire .

A lire aussi : La tempête Xynthia face à l'histoire , submersions et tsunamis sur les littoraux français du Moyen Âge à nos jours - Analyse historique des tempêtes et tsunamis ayant provoqué des inondations importantes des littoraux français - (Ouvrage collectif sous la direction d’Emmanuel Garnier et Frédéric Surville) .

Petits Suppléments :

Le site d'informations de la mairie de Brétignolles sur Mer est vraiment exemplaire , à la date d'aujourd'hui , il n'a pas été mis à jour depuis près d'un mois . Même le "Paroles de Brétignollais" de avril 2011 , diffusé dans toutes les boîtes à lettres mi avril , n'est pas encore sur le site internet . Mais où est le secrétaire général de la mairie , serait-il parti sous d'autres cieux ?

Le 11 juin 2011 , la délégation de Saint Malo du Bois pourra venir sur le site de la Normandelière à 10H30 constater que Brétignolles sur Mer est une commune "apaisée" et discuter avec les opposants au projet de port de plaisance , avant de rencontrer le maire pour parler de rapprochement . Pour décider d'une fusion il faut que cette délégation sache tout ce qui se passe à Brétignolles sur Mer et combien la population est divisée sur les projets du maire de la commune .

Ports de plaisance : la pollution , une évidence (émission ARTE Globalmag du 17 mai 2011)

Enquête Ouest France : Etes vous favorable à la construction du port de plaisance .... du Diben ? Deux remarques : Le site retenu au Diben (voir photo) n'est-il pas naturellement configuré pour accueillir un port de plaisance - et pourtant il y a de l'opposition - ? 22 millions d'Euros pour un tel projet de port de 500 places , ça donne une idée du coût du projet de Port Brétignolles - 1000 places pour un bassin portuaire creusé dans les terres - , ma prévision : plus de 60 millions d'Euros .

Enregistrer un commentaire